La richesse de l’Oriental à Visa For Music 2019

Visa For Music
Visa For Music

Depuis sa première édition, Visa For Music a le plaisir et l’honneur d’accueillir la Région de l’Oriental dans le cadre de partenariat annuel avec l’Agence de l’Oriental.

Cette année ne fait pas exception. Une importante délégation sera présente à Visa For Music pendant toute la durée du salon. Musiciens, artistes, professionnels, ainsi que des directeurs de Festivals et des représentants de l’Agence de l’Oriental feront le déplacement à Rabat.

Parmi eux, deux groupes représenteront la richesse de cette région lors d’une soirée au Palais Tazi le vendredi 22 novembre.

Issu de la diaspora (dont quatre originaires de l’oriental marocain), The Grey Stars prône le métissage par leur musique colorée et donne voix à la communauté belgo-marocaine, soutenu également par la Wallonie-Bruxelle Musique.

→ Lire aussi : VISA FOR MUSIC 2019 : et de l’utilité de l’artiste ?


Des chants traditionnels gnaoua et soufi sur des rythmiques modernes, il représente un nouveau courant de la musique fusion Gnawa Belgo-Marocaine : un melting pot de rythmiques traditionnelles maghrébines et occidentales entrecroisées de rock, funk, jazz, reggae, funk, reggada, riddim, pop, disco, dance, trans.

Né à Oujda, le célèbre chanteur de raï Hamid Bouchnak, clôturera la soirée. Grande voix de la chanson marocaine, il compose une musique qui concilie plusieurs origines et cultures, rapprochant d’autres genres musicaux, jazz, reggae ou chaâbi. Dans un autre registre, il s’était également illustré pour avoir composé des airs en hommage à l’équipe nationale de football.

L’Oriental sera présent également dans le marché avec un grand stand pour lequel la conception et la communication ont été confiées à des jeunes. Il portera l’empreinte et l’identité de la jeunesse de la Région de l’Oriental qui représente un capital humain responsable.

Et vu l’expérience des membres de la délégation dans le cadre de projet autour de l’entrepreneuriat culturel, cette participation sera aussi l’occasion d’élargir leurs activités à une échelle national et international dans un langage commun et solidaire entre jeunes artistes de la Région et ceux de la diaspora de l’orientale.