La Russie convaincue d’atteindre un compromis avec l’UE sur les sanctions américaines contre Nord Stream 2

Nord Stream 2
Nord Stream 2

”La pression exercée sur le projet Nord Stream 2 par les États-Unis va augmenter, mais nous sommes convaincus que la Russie trouvera un compromis avec l’Europe sur les sanctions imposées au projet, car l’UE souhaite protéger sa sécurité énergétique”, a affirmé mercredi le vice-Premier ministre russe, Dmitri Kozak.

« Les possibilités de cette pression américaine sur le projet Nord Stream 2 ne sont pas illimitées compte tenu de la position des principaux pays de l’UE qui souhaitent atteindre la sécurité énergétique et qui comprennent qu’il s’agit d’un projet purement économique », a indiqué le responsable russe dans une interview à la chaine russe Russia-24.

→ Lire aussi : La Russie répondra aux sanctions américaines illégitimes contre Nord Stream 2 et Turkish Stream

Il a noté que grâce à la décision concernant la prolongation du contrat d’approvisionnement et de transit de gaz avec l’Ukraine, la Russie utilisera tous ses gazoducs pour assurer l’approvisionnement de l’Europe en gaz russe qui est moins cher que le gaz naturel liquéfié proposé par les États-Unis.

M. Kozak a souligné dans ce sens que l’ « intérêt économique se fera sentir » pour l’Europe d’établir une coopération avec la Russie pour la résolution du problème des sanctions et pour trouver un compromis.

Les sanctions américaines contre les projets Nord Stream 2 et Turkish Stream sont entrées en vigueur le 20 décembre, provoquant notamment la suspension des travaux de construction du Nord Stream par la société suisse chargée de la pose des gazoducs « Allseas ».