AccueilA LA UNELa Russie et la Chine comptent mettre en place un système de surveillance satellitaire du trafic routier
surveillance satellitaire

La Russie et la Chine comptent mettre en place un système de surveillance satellitaire du trafic routier

La Russie compte mettre en place un mécanisme de surveillance du trafic routier entre la Russie et la Chine utilisant des systèmes de navigation par satellite, selon un décret signé jeudi par le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev.

« Afin de mettre en pratique les mécanismes de surveillance du trafic entre la Russie et la Chine à l’aide des systèmes de navigation par satellite, un ordre signé appelle à procéder à des tests du système d’assistance à la navigation », a indiqué le Premier ministre dans un communiqué.

Le décret prévoit que l’utilisation des appareils de navigation embarqués sera volontaire et gratuite pour les participants aux tests.

→ Lire aussi : Microsatellite : Le Maroc réussit sa première expérience

Les gouvernements de Russie et de Chine ont conclu en juin 2018 un accord relatif au transport routier international visant à mettre en place des lignes de transport international de passagers et de marchandises entre les deux pays outre le transit.

L’accord prévoit par ailleurs que l’ensemble des véhicules effectuant des voyages internationaux entre les deux pays doivent être munis d’appareils de navigation embarqués, afin de pouvoir être tracés par les satellites des deux pays.

Le groupe de travail sur les transports routiers sous l’autorité du comité de coopération conjoint entre la Russie et la Chine, était parvenu à un accord sur la mise en place d’une zone pilote pour le système de navigation et l’échange d’informations en temps réel en utilisant les technologies de systèmes de navigation par satellite.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :