La Russie ne cherche en aucun cas à déstabiliser son allié la Biélorussie

Russie

La Russie ne cherche en aucun cas à déstabiliser la Biélorussie, car les deux pays sont des alliés et des partenaires proches, a affirmé jeudi le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov.

”Il y a des insinuations que des organisations envoient des hommes pour déstabiliser la situation en Biélorussie. Il est évident que ça ne peut être le cas car Moscou et Minsk sont des alliés et des partenaires très proches » a indiqué le responsable en réaction aux informations sur l’arrestation de 33 Russes à Minsk pour soupçons de préparation d’actes terroristes.

Il a noté, dans ce sens, que l’ambassadeur russe à Minsk a des contacts avec le ministère russe des Affaires étrangères et avec la diplomatie biélorusse pour recevoir les informations complètes sur ces arrestations.

«Nous savons que 33 citoyens russes ont été arrêtés hier en Biélorussie, 200 sont toujours sur la liste des personnes recherchées. Il n’y a aucune information sur les actions illégales des Russes qui pourraient justifier leur arrestation. Nous ne disposons d’aucune information à ce sujet sauf les déclarations des officiels biélorusses indiquant que ces Russes seraient impliqués dans des projets de déstabilisation de la situation à la veille des élections présidentielles » a souligné M. Peskov.

Le porte-parole du Kremlin a également noté que la Russie compte sur le plein respect de tous les droits des Russes détenus à Minsk.


Trente-trois individus travaillant pour la société russe militaire privée « Wagner » ont été arrêtés jeudi et sont poursuivis en vertu de l’article sur la préparation d’un acte terroriste sur le territoire de la Biélorussie en pleine campagne électorale présidentielle, selon l’Agence de presse biélorusse BeITA.