La Semaine européenne de la mobilité met l’accent sur la sécurité routière

la mobilité

La Semaine européenne de la mobilité, campagne phare de l’UE en faveur d’un transport urbain propre et durable, aura lieu du 16 au 22 septembre à travers plus de 3000 villes et villages d’Europe, avec un focus particulier sur la sécurité routière, a annoncé lundi la Commission européenne.

Outre la “Journée sans voiture”, tenue chaque année dans le cadre de cette manifestation, la Semaine européenne de la mobilité revient cette année pour une 18ème édition qui sera marquée par une table ronde sur la sécurité routière, co-organisée à Bruxelles par la Commission européenne et l’Alliance mondiale des ONG pour la sécurité routière.

A cette occasion, l’UE et les villes européennes vont remettre aux ONG leurs engagements en matière de sécurité routière en vue de la conférence ministérielle mondiale sur la sécurité routière prévue à Stockholm en février 2020, notamment en ce qui concerne l’objectif européen consistant à réduire de moitié le nombre de morts et de blessés graves sur les routes européennes à l’horizon 2030.

“Nous sommes très heureux de pouvoir associer cette Semaine à la conférence de Stockholm sur la sécurité routière, qui constituera une étape cruciale dans notre combat pour des routes plus sûres dans le monde entier. Nous devons, dans l’UE, montrer la voie”, a indiqué la commissaire européen chargée des transports, Violeta Bulc.

La commissaire a, par ailleurs, annoncé le lancement du “Prix de la sécurité routière urbaine” pour les villes européennes, qui sera remis au printemps prochain.


Depuis quelques années, la Semaine européenne de la mobilité a franchi les frontières européennes. Elle repose sur un appel à projets, Europeanmobilityweek, lancé en 2002 par la Commission européenne à destination des collectivités pour leur permettre de valoriser des initiatives et solutions de transport alternatives à la voiture individuelle : développement de modes de transport durables, aménagement de plans de déplacements doux.

La Semaine européenne de la mobilité fut impulsée en 2000 par l’ancienne commissaire européenne, la Suédoise Margot Wallström, lors du lancement de la Journée sans Voiture qui avait pour but d’inciter les citoyens à effectuer leurs trajets quotidiens via d’autres moyens de transport que la voiture. Initialement, cet événement avait lieu le 22 septembre et l’initiative s’est finalement étendue à la Semaine Européenne de la Mobilité.