La Semaine Nationale de la Santé: une première au Maroc

 

La santé est un patrimoine mondial de l’humanité, même si le constat reste alarmant dans la mesure où les pays en voie de développement ne bénéficient pas des conditions de vie nécessaires au maintien d’une bonne santé. Elle demeure plus que jamais une préoccupation pour l’ensemble des gouvernements et ce pour de nombreuses raisons dont on peut citer la croissance des maladies chroniques, l’augmentation de l’obésité, les maladies sexuellement transmissibles, le sida, les épidémies…Tout ceci engendre une augmentation des dépenses et alourdit considérablement les organismes de couverture médicale.

Parmi les stratégies pour surmonter ces problèmes de santé, le développement de la coopération entre les différents acteurs du secteur et l’optimisation des moyens. L’objectif essentiel étant d’amener la population à atteindre un état de bien-être physique, mental et social.

C’est dans cette vision qu’un collectif de sociétés savantes, d’associations à but humanitaire et d’institutions s’est regroupé pour organiser la première Semaine Nationale de la Santé, qui a eu lieu du 20 au 26 Mars 2016 lancée à partir de la région de Casablanca- Settat. En créant cette semaine, nous avons souhaité atteindre certains objectifs :

  • Permettre à chacun des acteurs de la santé de trouver une place pour poursuivre son action dans les meilleures conditions en collaboration avec les autres acteurs.
  • Faire collaborer dans les mêmes actions le secteur public et privé.
  • Donner une meilleure visibilité de la vie associative et encourager l’engagement des bénévoles et des volontaires.
  • Contribuer à l’éducation sanitaire et à la sensibilisation de la population.
  • Favoriser la collaboration entre professionnels de la santé de différents secteurs pour le développement des services médicaux.
  • Optimiser la collaboration entre les professionnels de la région et leurs partenaires institutionnels, administratifs et associatifs.
  • Promouvoir le développement professionnel et l’accès et la qualité des soins.

C’est donc pour la première fois au Maroc, que les acteurs du secteur de la santé, issus de différents domaines et secteurs, se sont retrouvés sur une plateforme commune pour échanger à travers un esprit à la fois scientifique, solidaire et pratique sur les différentes questions liées à leur exercice quotidien. Il s’agit d’offrir aux uns et aux autres la possibilité de pouvoir porter sur un espace commun de réflexion les questions et les informations utiles à la progression du secteur au grand bénéfice des patients et de la population. Les initiateurs de la semaine ont voulu mettre en avant le rôle  important des professionnels du secteur dans le maintien de la santé de la population marocaine et ce par la tenue de nombreuses activités. Un rendez-vous unique articulé en 4 temps forts.


– La sensibilisation du grand public

Informer les opinions publiques à propos de la morbidité, la mortalité et la souffrance et les moyens pour les éviter ou les atténuer est une des bases de la médecine actuelle. La prévention est devenue le pivot de la santé, le collectif la place au centre de sa préoccupation. C’est ainsi que cette Semaine Nationale de la Santé a permis aux citoyens de participer à  de nombreuse séances de sensibilisation sur différents thèmes de santé, et d’avoir ainsi des informations valides par des équipes de professionnels compétents pouvant les aider à protéger leur santé.

Un programme d’information valide sur les maladies chroniques les plus fréquents, comme le diabète, l’hypertension artérielle, la santé de la mère et de l’enfant, l’addiction aux tabacs et drogues, la tuberculose, les maladies sexuellement transmissibles …seraient certainement d’un grand apport pour notre population. Considérée comme un des volets-phares de ce rendez-vous, cette campagne de sensibilisation est organisée sur différents sites de la région, dont les centres de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Il s’agit concrètement de mettre en évidence la nécessité de prendre certains aspects en considération, de mieux les prévenir et d’aider à améliorer la qualité de prise en charges des patients par leurs proches. La sensibilisation en particulier aux maladies chroniques dont l’impact ne peut être mesuré à partir des données sur la morbidité est évalué par le nombre de bénéficiaires. Les messages portent donc sur le nombre de personnes touchées et le caractère évitable et curable de ces troubles. La prise de conscience par la population de la nécessité de protection de la santé et la diffusion d’information valable  relative à la protection doivent amener à la  modification des pratiques ou des comportements .

– Les actions humanitaires


L’autre volet auquel nous nous sommes intéressés est celui de l’aspect humanitaire de La Semaine Nationale de la Santé. Un acte de solidarité matérialisé par plusieurs actions. Il vise surtout à mutualiser les efforts des associations humanitaires et à impliquer toutes les instances actives dans  le domaine social  pour la réussite des actions médico-humanitaires. C’est ainsi que des caravanes humanitaires multidisciplinaires comprenant le dépistage des maladies chroniques, le traitement des pathologies accessibles avec de nombreux  intervenants: médecins, infirmiers, médecins dentistes, kinésithérapeutes, pharmaciens, biologistes, bénévoles, ….impliquant aussi bien des professionnels du secteur libéral que publique.

– Le volet scientifique

Il sera abordé lors du Forum Afrique Global Santé par une trentaine de conférences avec un programme de qualité préparé par le comité scientifique de la semaine  et impliquant l’ensemble des regroupements professionnels  de la santé: médecins, biologistes, pharmaciens, médecins dentistes, kinésithérapeutes…

 – L’exposition médicale


Cette semaine englobe aussi la tenue de la 17ème édition du Salon International de la Santé au Maroc, la manifestation annuelle des professionnels de la santé, la tenue de la 3ème édition du Salon de la Santé des Etats Membres de l’organisation de la Coopération Islamique «  OCI Health Expo » du 24 au 27 Mars 2016 à la Foire Internationale de Casablanca. La participation de différents pays permet l’échange d’expérience et développe la coopération.

Cet événement a offert aux uns et à aux autres la possibilité de pouvoir porter sur un espace commun de réflexion les questions et les informations utiles à la progression du secteur, au grand bénéfice des patients et de l’ensemble de la population. Forte de sa volonté fédératrice, ses aspects scientifiques et solidaires, la semaine nationale de la santé s’engage sur un bon chemin regroupant l’ensemble des aspects que regroupe notre profession. Elle permet de renforcer la relation entre les professionnels, les patients et les populations, et contribue ainsi à améliorer l’image du secteur de la santé. Le but étant aussi de réunir  les professionnels de la santé, les associations et le grand public afin de créer une synergie entre tous ces acteurs et une convergence des efforts. Cette rencontre revêt plusieurs dimensions, puisqu’elle est à la fois scientifique, sociale et humanitaire.

Professeur Amal Bourquia

Coordinatrice de la semaine de la Santé

Présidente de l’association REINS et du réseau Africain de Néphrologie pédiatrique


[email protected]