La Société générale Maroc dévoile sa stratégie future

La Société générale Maroc

Par Khadija Skalli

La Société générale Maroc lève le voile sur sa nouvelle stratégie « Avenir 2019-2022 ». Un plan d’action étalé sur 4 ans qui affiche une ambition de croissance de 7% par an. Une enveloppe de 700 MDH sera investie pour la réalisation de cet ambitieux objectif.

La Société générale Maroc a dévoilé, jeudi 3 janvier 2019 à Casablanca, les modalités de sa future stratégie. Et c’est le Top management de la banque qui a donné les grandes lignes de ce plan d’action qui s’étale sur quatre ans. Baptisée « Avenir 2019-2022 », la nouvelle stratégie de SG Maroc affiche une ambition de croissance soutenue et durable avec un taux de 7% par an. Pour atteindre cet objectif, la banque compte investir une enveloppe de 700 MDH.

Le plan d’action Avenir table d’ici 2022 sur une progression de 60% des résultats de la banque, notamment un résultat net social de 1,5 Md de DH, des revenus de 6 Md de DH et plus de 20 milliards de DH de financement octroyé.

Selon le Président du Directoire de la SG Maroc Ahmed El Yacoubi, la réalisation de ces objectifs requit d’abord une nouvelle organisation. L’objectif étant de favoriser « l’agilité dans les prises de décisions et à accompagner les transformations positives du pays ». Autre pilier de la stratégie qui n’est pas des moindres : le renforcement de la proximité avec les clients de la banque autour d’un modèle relationnel omnicanal et l’offre d’une gamme de produits et services aux meilleurs standards internationaux.


→ Lire aussi : Une responsable de la Banque mondiale salue le niveau de coopération avec la Chambre des représentants

Par ailleurs, la banque veut aussi investir dans l’innovation, les nouvelles technologies et le digital.

Ce plan met l’accent sur la dynamique d’ouverture et d’innovation. A ce sujet, un nouveau Lab Innovation s’installe à Casablanca en 2019 pour « explorer les technologies de la «Banque du futur» à l’échelle continentale ».
Lab Innovation de SG Maroc est un laboratoire d’idées qui sert d’incubateur pour des initiatives innovantes, notamment celles qui naissent dans les filiales de Société Générale sur le continent africain.

Cette transformation, insiste M. El Yacoubi, ne peut se réaliser sans une organisation décentralisée passant par la création de Business Unit et l’émergence de nouvelles délégations régionales ayant plus d’autonomie sur le terrain. L’objectif visé est de « renforcer les relations de proximité avec les clients et d’accélérer la prise de décisions ».