La Somalie éligible au statut de pays pauvre très endetté

Somalie

La Somalie remplit désormais les critères pour bénéficier du statut de pays pauvre très endetté (PPTE), une initiative du Fonds monétaire International (FMI) et de la Banque Mondiale (BM) visant à alléger la dette des pays à fort niveau d’endettement.

Pour le cas de la Somalie c’est “une étape importante vers l’annulation de la majeure partie de la dette de la Somalie, qui s’élevait à 5,3 milliards de dollars fin 2018“, ont expliqué les institutions de Breton Woods lors de leurs derniers Conseils d’Administration respectifs.

Par la voix de sa directrice, Kristalina Georgieva, le FMI a salué «un moment historique» pour la Somalie, qui «témoigne clairement de son engagement soutenu en faveur de réformes économiques et financières clés dans le cadre de programmes consécutifs contrôlés par le personnel du FMI».

La Banque Mondiale a salué également les «réformes importantes qui peuvent contribuer grandement à une réduction durable de la pauvreté» en Somalie, soulignant toutefois que les performances économiques du pays dans le cadre du programme actuel de surveillance du FMI devront continuer à «être jugées satisfaisantes» avant que la Somalie ne bénéficie effectivement de cet allègement de dette.

A ce jour, d’importants allègements de la dette au titre de l’initiative PPTE ont été approuvés par le FMI et la BM en faveur de 36 pays, dont 30 en Afrique.