A LA UNEMétéo

La station météorologique Agadir-Inzegane reconnue par l’OMM comme station météorologique centenaire

La station météorologique Agadir-Inzegane a été reconnue par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) comme station météorologique centenaire.

La Direction Générale de la Météorologie (DGM) a obtenu la reconnaissance internationale pour  » avoir maintenue en service depuis plus de 100 ans la station météorologique d’Agadir-Inzegane », à l’issue de la 73ème session du Conseil Exécutif de l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) tenue à Genève du 14 au 25 juin dernier, indique mardi un communique de la DGM.

Cette reconnaissance s’inscrit dans une démarche d’excellence qui vise notamment à promouvoir les bonnes pratiques et reconnaître les efforts des observateurs météorologiques de la DGM et leur contribution à la sauvegarde des personnes et des biens par l’observation de l’atmosphère, la veille et la vigilance météorologique.

Mise en service en 1921, la station d’Agadir-Inzegane a ainsi été récompensée par l’obtention d’un certificat de reconnaissance internationale en tant que station d’observation centenaire après avoir réussi le processus d’analyse, de validation et d’évaluation des informations présentées par la DGM au groupe des experts de l’OMM en charge du processus de reconnaissance.

Cette station est située à l’intérieur de l’aéroport Agadir-Inezgane au Sud de la ville d’Agadir et à 4 kilomètres de la côte Atlantique et à l’instar des 44 autres stations synoptiques de la DGM, appelées aussi Centres Provinciaux de la Météorologie, elle effectue de manière régulière et continue un travail d’observation, de suivi et de mesure de l’évolution des paramètres météorologiques tels que la température de l’air, les précipitations, l’humidité, la force et la direction du vent et de nombreux autres paramètres, dans le respect des normes et des règlements techniques internationaux mis en place par l’OMM.

Les observations météorologiques à long terme de la station d’Agadir-Inzegane permettent entre autres de fournir des informations très utiles tant au public qu’aux différents secteurs socio-économiques.

Il est à préciser que la station météorologique de Casa-Anfa,mise en service en 1911, avait été également reconnue en juin 2018, par l’OMM comme étant une station météorologique centenaire. Parmi plus de 10 000 stations de par le monde, à ce jour seules 291 stations ont été reconnues comme stations centenaires dont 35 en Afrique.

Les observations météorologiques à long terme font partie du patrimoine culturel et scientifique irremplaçable de l’humanité et répondent aux besoins des générations actuelles et futures en information climatique à long terme de haute qualité.

Elles sont les sources uniques d’informations historiques sur les paramètres atmosphériques, et constituent par conséquent des références pour les évaluations de la variabilité et des changements climatiques.

La DGM déploie tous ses efforts pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine inestimable en informations météorologiques centenaires et s’engage dans un processus de modernisation continue de ses infrastructures techniques et technologiques et de qualification de ses ressources humaines, pour mettre à la disposition des usagers, des informations utiles, fiables et à haute valeur ajoutée, note le communiqué.

Avec Map

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page