A LA UNEEconomie

La tournée de la mission économique polonaise se poursuit à Dakhla

La mission économique polonaise, qui sillonne les provinces du Sud depuis lundi 13 septembre, poursuit ses visites à Dakhla.

Le Centre Régional d’Investissement de la région Dakhla-Oued Eddahab, en partenariat avec l’ambassade du Royaume en Pologne et la Wilaya de la région ont organisé une journée de rencontres avec les industriels et les investisseurs polonais à Dakhla. L’objectif de ces rencontres était de présenter les différentes potentialités de la région, ainsi que de proposer des rencontres B to B avec des investisseurs marocains.

Lors de son allocution, l’ambassadeur du Maroc à Varsovie, M. Atmoun a indiqué que « la région de Dakhla est un pôle important de développement et d’attractivité au Maroc… Elle dispose de potentialités économiques intéressantes, notamment dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de la pêche et de l’énergie ».

Pour sa part, M. Houari, Directeur du CRI, a présenté les différentes opportunités offertes par la région aux investisseurs. Il envisage, selon lui, l’avenir avec confiance, précisant dans sa déclaration qu’il espère avoir des partenariats avec les entreprises polonaises pour développer et créer de la valeur ajoutée dans la région du Sud. Cette dernière constitue un véritable pôle économique et attractif pour les investisseurs étrangers opérant notamment dans le secteur du tourisme et de l’énergie.

Le directeur de l’agence urbaine de Dakhla a noté, de son côté, que le Maroc est caractérisé par la « stabilité » dans ses différentes régions, ce qui facilite l’implantation des sociétés et rend l’activité économique dans les provinces du Sud plus attrayante. En effet, la région de Dakhla compte aujourd’hui sur le secteur privé. De nombreuses sociétés marocaines ont été, d’ailleurs, en attente des investisseurs polonais pour présenter leurs différentes offres et expertises dans l’espoir de collaborer dans de nouveaux projets et déccrocher des partenariats.

« Les investisseurs polonais ont manifesté un intérêt important, surtout qu’ils ont des ambitions africaines. Le Maroc est, donc le mieux positionné pour être un partenaire de qualité dans cette prospection. La région, à travers les différents projets structurants, notamment, le nouveau port Dakhla Atlantique, les zones industrielles au niveau de Belgendouz et Guergarate et les projets d’énergies renouvelables, lui confère ce positionnement qu’il est amené à jouer dans le futur, de hub et plaque tournante des échanges entre l’Europe et l’Afrique. » Mounir Houari, Président de CRI Dakhla 

 

« On a trouvé plusieurs sujets intéressants pour travailler avec des sociétés installées à Dakhla. Il y a énormément de possibilités d’élargir notre activité dans cette région, qui présente beaucoup d’opportunités. Nous espérons dans le futur très proche développer notre activité sur place ». Perlinski Przemyslaw, business development manager de la société Lug light factory.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page