La Tunisie recevra une aide française de 400.000 euros pour lutter contre le coronavirus

Tunisie

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian a annoncé, jeudi à Tunis, l’octroi à la Tunisie d’une aide de 400.000 euros d’équipements médicaux pour l’aider dans sa lutte contre l’épidémie de coronavirus.

M. Le Drian, qui effectuait jeudi une visite à Tunis, a assuré la Tunisie de la “solidarité de la France dans la lutte contre l’épidémie”, en signant avec son homologue tunisien Othmane Jarandi le versement en 2020 d’une première tranche de 100 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’aide triennal annoncé par le président Emmanuel Macron en juin dernier.

Le président français avait promis une enveloppe de 350 millions d’euros lors de la visite de son homologue tunisien Kaïs Saïed à Paris en juin.

Ces prêts viendront appuyer de 2020 à 2022 des réformes économiques en matière de gouvernance des entreprises publiques, de protection sociale, d’accès au secteur financier et de mobilité urbaine.

Une seconde convention a été signée pour un prêt de 38 millions d’euros destiné à l’installation d’une station de traitement d’eau potable près de Tunis.


“L’objectif est d’appuyer l’économie publique tunisienne”, a déclaré M. Le Drian après un entretien avec le président Kaïs Saïed et le chef du gouvernement tunisien Hicham Mechichi.

La France, qui dispose d’environ 1.400 entreprises en Tunisie générant plus de 136 000 emplois, est le premier investisseur dans le pays, hors énergie et dispose d’un stock global d’Investissements Directs Etrangers de 1,4 milliard d’euros en 2016.

La France a, aussi, généré 122 millions d’euros de flux d’investissements l’année écoulée, soit 30% des flux d’investissements entrants dans le pays.

Premier fournisseur et premier client de la Tunisie, la France s’accapare également plus de 15% de parts de marché dans le pays, et accueille 32% des exportations de la Tunisie en 2016.


( Avec MAP )