A LA UNESociété

La vente aux enchères controversée de la clé de cellule de Mandela reportée

La vente aux enchères controversée de la clé de cellule de prison de l’icône de la lutte contre l’Apartheid, Nelson Mandela, a été reportée, a indiqué vendredi le ministre sud-africain des Sports, des Arts et de la Culture, Nathi Mthethwa.

« Cette clé est considérée comme faisant partie du domaine national en vertu de la loi sur les ressources du patrimoine national », a souligné M. Mthethwa dans un communiqué.

En décembre, le gouvernement sud-africain avait affirmé que cette vente aux enchères était « inapproprié », notant qu’il était inconcevable pour la maison de vente aux enchères Guernesey d’envisager de vendre la clé sans aucune consultation du gouvernement sud-africain.

→Lire aussi : L’héritage de Maradona sera vendu aux enchères

Outre la clé, d’autres objets sont concernés, notamment sa chemise emblématique « Madiba » et des cadeaux précieux offerts à Mandela par l’Université de Harvard et l’ancien président américain Barack Obama et Michelle Obama.

« La clé symbolise l’histoire douloureuse de l’Afrique du Sud, tout en représentant le triomphe de l’esprit humain sur le mal. Cette clé est la preuve vivante de la longue marche des Sud-africains vers la liberté et appartient au peuple sud-africain », a signalé M. Mthethwa.

Notant que la clé doit être restituée au pays, le ministre a précisé que la maison de vente aux enchères s’est engagée à organiser le retour de la clé en Afrique du Sud en consultation avec les autorités sud-africaines compétentes.

M. Mthethwa a, par ailleurs, fait savoir que l’organisation a également accepté d’arrêter la vente des autres articles appartenant à Mandela.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page