ban600
credit agricol

Laaraj: 2019, l’année du renforcement de l’adhésion à l’action culturelle au niveau national

Laaraj: 2019, l’année du renforcement de l’adhésion à l’action culturelle au niveau national

L'année 2019 verra le renforcement de la dynamique culturelle, à travers davantage d'implication dans l'action culturelle au niveau national, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laaraj.

Présentant le projet de budget sectoriel du département de la Culture au titre de l'année 2019, devant la commission de l'éducation, de la communication et des affaires culturelles à la Chambre des représentants, Laaraj a souligné que les programmes prévus portent, notamment, sur la généralisation du livre, les expositions, les arts et création et le patrimoine culturel.

Le programme de généralisation du livre prévoit des mesures visant la création d'environ 30 bibliothèques publiques destinées au monde rural et le soutien de 25 bibliothèques dans les régions de Souss-Massa, Deraa-Tafilalet, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Marrakech-Safi et Guelmim Oued-Noun, a-t-il précisé, ajoutant que dans le domaine des expositions, il sera procédé à l'organisation de la 25-ème édition du Salon du livre à Casablanca, la participation des éditeurs marocains dans 33 salons internationaux et l'organisation de 12 salons régionaux et provinciaux du livre.

Quant aux arts et la création, le ministère se penchera sur un projet de mise en place du réseau national des écoles supérieures spécialisées dans l'art et le renforcement du réseau des conservatoires d'art, a noté Laaraj, ajoutant que le domaine musical sera marqué par la réforme du système d'enseignement de la musique et de la chorégraphie, à travers la révision et l'unification des programmes pour assurer un enseignement de qualité conforme aux standards internationaux.

→ Lire aussi : M. Laaraj inaugure le pavillon du Maroc au Salon du livre à Belgrade

Concernant le patrimoine culturel, le département de la culture poursuivra les projets programmés dans le cadre du plan 2017-2021, à travers des mesures portant sur la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel et la mise en place d'une politique régionale en matière de gestion du patrimoine conformément à la constitution, a indiqué le ministre, mettant l'accent sur des mesures visant à ériger l'économie du patrimoine en un levier du développement humain reposant, entre autres, sur la sensibilisation et le rayonnent.

Mettant en avant les importants programmes culturels qui seront initiés par les établissements publics sous tutelle du ministère, Laaraj a souligné le rayonnement de la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, du théâtre national Mohammed V et les Archives du Maroc, à travers des activités intellectuelles, culturelles et artistiques diverses organisées régulièrement ou à l'occasion des journées nationales et internationales.

Le responsable a, en outre, mis en avant les mesures incitatives destinées à la création culturelle nationale, à travers une révision rigoureuse de la politique de subvention pour pérenniser le soutien de l’art et de la culture sur des bases claires et transparentes, dans l’objectif d’encourager l'action culturelle nationale au niveau urbain et rural.

Ces programmes, a-t-il dit, reposent essentiellement sur une plateforme juridique et structurelle, rappelant la programmation d'un ensemble de textes juridiques en 2019 qui mettent en exergue les efforts consentis et restant à fournir, notant que le département de la culture a bénéficié d'une enveloppe de 759,18 MDH au titre du projet de loi de finances 2019, répartie entre le budget de fonctionnement (429,18 MDH) et le budget d’investissement (330 MDH).

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :