A LA UNECulture

L’Académie du Royaume rend hommage au poète Mohamed Bennis en reconnaissance de ses œuvres poétiques et culturelles

L’Académie du Royaume du Maroc a organisé, mercredi, une cérémonie en l’honneur du poète marocain Mohamed Bennis, à l’occasion de la Journée mondiale de la poésie, un hommage rendu en reconnaissance de ses œuvres qui ont enrichi la scène poétique et culturelle depuis plus de cinq décennies.

Dans une allocution à cette occasion, le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume du Maroc Abdeljalil Lahjomri a noté que cette célébration témoigne de l’importance accordée à la Journée de la poésie et au poète célébré, soulignant que l’Académie poursuivra la tenue de ses rencontres scientifiques en hommage à la pensée, à la littérature et à la poésie, « une des plus nobles formes d’expression dans différentes cultures ».

M. Lahjomri a estimé que la poésie de Mohamed Bennis est un savoir dont le poète a fait le réceptacle de la pratique et de la pensée touchant les diverses déclinaisons poétiques arabes et mondiales, ajoutant que le poète, qui compte aussi à son actif des livres et des oeuvres de l’art plastique, s’est donné corps et âme à son projet poétique et à ses réflexions.

Pour le Secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume, la célébration de la Journée mondiale de la poésie est une ode au poème arabe qui occupe une place centrale dans la culture arabe, et qui a donné ses sens profonds à notre existence, soulignant que la poésie a toujours contribué au développement de la langue arabe. Il a estimé que cette célébration est aussi l’occasion idoine pour fêter la langue arabe, sa littérature et son génie, qui ont permis à la créativité arabe de conforter sa position parmi les langues vivantes et de développer ses formes d’expression de la connaissance, des sens et de l’imaginaire.

De son côté, le poète Mohamed Bennis a exprimé sa reconnaissance envers l’Académie du Royaume pour cet hommage et pour son initiative de célébration de la Journée mondiale de la poésie, qui fête la créativité humaine, profondément enracinée dans toutes les cultures du monde.

Cette célébration est une reconnaissance de la culture et de la créativité au Maroc, a-t-il insisté, exprimant le souhait de voir cette action s’ériger en une tradition annuelle pour célébrer la poésie du Maroc et d’ailleurs et promouvoir la réflexion poétique, son importance et son interaction avec les autres formes du savoir et de l’expression artistique.

Le poète a également exhorté les ministères chargés de la culture et de l’éducation dans les pays arabes à renforcer le statut de la poésie, pour son importance linguistique et à reconsidérer leur relation avec les poètes et la poésie, notant que la poésie a été le reflet de la civilisation arabe et que les poètes arabes, malgré leur isolement, continuent à écrire des poèmes modernes, qui concilient passé, présent et futur.

Cette manifestation, tenue au siège de l’Académie, a connu la participation d’une panoplie d’intellectuels et de chercheurs, et a été marquée par la présentation d’études et de témoignages de participants issus du Maroc et de l’étranger, en plus de lectures poétiques. A cette occasion, le Chancelier de l’Académie du Royaume du Maroc, Mohamed Kettani, a présenté un livre en arabe publié par l’Académie intitulé « Mohamed Bennis, la place de la poésie », renfermant plusieurs documents, études et témoignages de poètes, de critiques, de chercheurs et de traducteurs.

Le livre présente les oeuvres de Mohamed Bennis, et fait la lumière sur sa place dans l’arène poétique et sa présence dans la scène arabe et internationale, à travers les traductions de ses écrits, et son action en faveur de la poésie.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page