ban600
credit agricol

L’accord de coopération scientifique Maroc-UE (PRIMA) adopté en commission au Parlement européen

L’accord de coopération scientifique Maroc-UE (PRIMA) adopté en commission au Parlement européen

L'accord de coopération scientifique et technologique entre le Maroc et l'Union européenne fixant les conditions et modalités de la participation du Royaume au partenariat en matière de recherche et d'innovation dans la zone méditerranéenne (PRIMA) a été adopté, mercredi, à une écrasante majorité au sein de la Commission industrie, recherche et énergie (ITRE) du Parlement européen.

Signé le 10 avril dernier à Bruxelles, l’accord prévoir l’adhésion du Maroc au groupe des 19 États membres et pays du pourtour méditerranéen qui travaillent au développement de solutions innovantes pour une gestion durable de l'eau et de la production alimentaire, deux défis majeurs dans la région.

Soulignant l’importance stratégique de la recherche et de l'innovation dans les relations bilatérales UE-Maroc, Ahmed Reda Chami, ambassadeur du Maroc auprès de l’UE s’est réjoui du vote à la majorité des eurodéputés représentant les différents groupes politiques au Parlement européen.

Cet accord, a-t-il expliqué à la MAP, «dénote de la volonté des eurodéputés de renforcer le partenariat Maroc-UE et démontre l’esprit constructif qui caractérise nos relations bilatérales ». En se félicitant de « cet acquis important », Chami a salué l’engagement des eurodéputés ayant appuyé cet accord et «le travail considérable» effectué par le rapporteur Aldo Patriciello.

De source parlementaire européenne on précise qu’un amendement hostile à ce texte, proposé par quelques députés, visant à ouvrir une brèche sur des questions géopolitiques telle que la question du Sahara marocain, a été rejeté par la majorité, l’accord en question visant à coordonner les efforts de part et d’autre en matière de recherche et d’innovation pour répondre aux grands défis régionaux.

→ Lire aussi : Accord de pêche Maroc-UE: Une eurodéputée qualifie d’ »incontestable » le développement dans les provinces du Sud

Ce vote intervient suite à la signature de l’accord au mois d’avril dernier au siège du Conseil de l’Union européenne à Bruxelles par le ministre de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi et par Dimiter Tzantchev, président en exercice du Conseil de l’UE et Carlos Moedas, commissaire européen pour la recherche, la science et l'innovation.

La prochaine étape sera l’adoption finale de l’accord en plénière au mois d’octobre prochain au parlement européen à Strasbourg.

PRIMA est le plus grand programme de recherche et d’innovation dans la région méditerranéenne. Il vise à renforcer la coopération dans le domaine de la recherche et de l'innovation dans les pays méditerranéens afin de développer des solutions innovantes permettant de contribuer aux défis de production alimentaire durable et de sécurité en eau dans la région.

Les chercheurs marocains pourront avec cet accord participer à des appels à projets avec leurs collègues euro-méditerranéens, dans le cadre de partenariats tripartites impliquant au moins un pays de l’UE et un pays méditerranéen partenaire hors UE parmi les 19 membres de PRIMA.

PRIMA est doté d'un budget de 494 millions d'euros, dont 274 millions venant des États participant à l'initiative et 220 millions d'euros de l'UE.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :