L’action du Maroc en matière de coopération sud-sud et triangulaire mise en exergue à Paris

Methqal

L’Ambassadeur-Directeur général de l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), M. Mohamed Methqal, a mis en exergue, jeudi, à Paris l’action menée par le Maroc, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, en matière de coopération internationale sud-sud et triangulaire.

M. Methqal, qui intervenait au siège de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) lors d’une session consacrée au développement de la coopération triangulaire, a souligné que le Royaume, sous la conduite éclairée de SM le Roi, a fait de la coopération sud-sud un pilier majeur de sa politique étrangère.

La tournée effectuée par le Souverain en 2004 dans plusieurs pays d’Amérique Latine a permis de donner une impulsion nouvelle aux relations diplomatiques et aux liens de coopération avec plusieurs pays de cette région, a-t-il rappelé durant cette session tenue dans le cadre de la réunion du Comité de l’aide au développement de l’OCDE (CAD) consacrée au dialogue avec les pays d’Amérique Latine, centrale et des Caraïbes, à laquelle le Maroc a été invité.

M. Methqal a évoqué, dans son intervention, les programmes de coopération mis en place en ce sens par le Maroc, à travers l’AMCI, dans des domaines aussi variés que ceux de l’éducation, de la santé, de l’agriculture ou du tourisme.

→ Lire aussi : la coopération Sud-Sud au menu d’une rencontre entre Mezouar et Jazouli


Le responsable marocain a également rappelé les différentes réalisations accomplies par le Maroc en Afrique grâce à l’engagement de SM le Roi, observant que ceux-ci font de lui un des pays les plus actifs en matière de coopération sur le continent.

La coopération triangulaire promue par le Maroc depuis plus de deux décennies au profit du continent africain se traduit notamment par la mobilisation des partenaires techniques internationaux qui disposent des meilleures expertises ainsi que par l’élaboration de programmes triangulaires des bailleurs de fonds et des partenaires internationaux, a-t-il expliqué en soulignant la place qu’occupe le Royaume sur le continent en tant que partenaire privilégié pour le développement des programmes de coopération triangulaires.

M. Methqal a émis l’espoir que telles rencontres puissent offrir l’occasion de développer des programmes de coopération avec des partenaires internationaux qui interviennent dans les pays d’Amérique Latine, centrale et des Caraïbes pour construire ensemble des programmes triangulaires au profit de ces régions.

Crée en juillet 1961, le Comité d’aide au développement de l’OCDE a notamment pour objectif de promouvoir des politiques de coopération pour le développement, qui contribuent à l’instauration d’un développement durable, à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration du niveau de vie dans les pays en développement.


Composé de 30 membres le Comité réunit de grands fournisseurs de l’aide au développement ainsi que des membres observateurs tels que la Banque mondiale, le Fonds Monétaire International et le Programme des Nations Unies pour le développement.