A LA UNEMonde

L’administration US prolonge le gel sur les visas pour les travailleurs temporaires

Le président américain Donald Trump a prolongé de trois mois le gel sur la délivrance des visas pour les travailleurs temporaires, citant les effets de la pandémie de coronavirus.

La Maison Blanche a publié une proclamation quelques heures avant l’expiration de l’ordre initial du président jeudi soir. Par conséquent, l’entrée des immigrants détenteurs de plusieurs types de visas ou de “Green Card” sera interdite jusqu’au 31 mars à moins que la décision ne soit inversée par l’administration Biden.

Cette suspension s’applique aux visas H-1B, H-2B, H-4, L-1 et certains visas J-1. La catégorie des visas H-1B couvre notamment les travailleurs de l’industrie de la technologie qui restent plusieurs années aux Etats-unis, tandis que les visas J-1 sont octroyés aux chercheurs ou universitaires et certaines catégories d’au pairs.

Le gel de visas pour les travailleurs a fait l’objet d’une forte opposition de certains groupes d’affaires, notamment la Chambre américaine de Commerce et l’Association nationale des industriels, qui ont intenté des actions en justice, estimant que cette décision nuisait aux intérêts économiques américains.

De leur côté, les défenseurs des restrictions migratoires soutiennent que les besoins continus causés par la pandémie de coronavirus nécessitent une extension du gel sur la délivrance de ce type de visas.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page