A LA UNEMaroc

L’Allemagne contre le Royaume du Maroc

Par Charles Saint-Prot

Le Maroc a décidé de suspendre toutes ses relations avec l’Allemagne en raison de l’attitude hostile de Berlin dans plusieurs domaines. En effet, les autorités allemandes multiplient les actes anti-marocains depuis quelques mois.

La mesure marocaine ne vise pas seulement les institutions légales allemandes, mais aussi les « fondations » d’Outre-Rhin qui pullulent dans l’ensemble du Maghreb (et même dans le reste du monde arabe), notamment au Maroc et qui sont de véritables nids d’espions au service du BND (Bundesnachrichtendienst). Il est également notable que l’action de ces agents allemands est dirigée contre les intérêts français – ce qui devrait donner à réfléchir aux niais qui continuent à encenser le prétendu « couple franco-allemand » qui n’existe que dans leur imagination.

Bien entendu c’est la question du Sahara marocain qui focalise aussi la colère des autorités marocaines. On se souvient qu’en décembre 2020, le président Donald Trump a reconnu la marocanité du Sahara marocain et décidé d’installer un consulat des États-Unis à Dakhla. On pouvait penser que les nations membres de l’union européenne imiterait cet exemple qui est de nature à mettre fin à un conflit artificiel, reliquat du bloc communiste, qui n’a que trop duré. Or, il n’en a rien été du fait de l’Allemagne qui a mis tout son poids pour empêcher l’Union européenne de suivre l’initiative des États-Unis. Contre toute raison, l’Allemagne a fait valoir que la position américaine serait « contraire à la légalité internationale » et qu’elle « n’allait pas aider à faire aboutir le processus de paix de l’ONU ». En même temps, un drapeau séparatiste (pro-Polisario) était hissé sur la façade d’un bâtiment officiel du Land allemand de Brême. Là encore, il est notable que la position allemande est à l’exact opposé de celle de la France qui lutte au sein de l’Union européenne pour la reconnaissance de la marocanité du Sahara.

Un autre sujet de discorde concerne les efforts méritoires du Maroc pour mettre fin au conflit en Libye. Contrecarrant la diplomatie du Maroc, l’Allemagne a organisé en janvier 2020 à Berlin une réunion qui devait accueillir « tous les pays utiles à la résolution du conflit libyen ». Fort curieusement, le Maroc n’avait pas été invité à cette réunion ! Bien entendu, ce n’était pas un oubli, mais une insulte pour le Royaume. Kolossale finesse !

On voit que l’arrogance allemande ne connait plus de limite et dans le cas d’espèce Berlin ne respecte pas les institutions et l‘intégrité territoriale du Maroc alors que la neutralité doit dicter les relations internationales. Cette mauvaise manière faite au Royaume du Maroc n’est pas un cas isolé car l’Allemagne est de nouveau sure d’elle et dominatrice tant il est vrai comme le proclamait Churchill que les Allemands on les a « soit aux pieds, soit à la gorge ». Aujourd’hui, nous les avons à la gorge pour étrangler les autres nations. En tout cas, le Maroc montre que le seul langage qu’il faut tenir aux Allemands est celui de la fermeté

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page