L’ambassadeur des Etats-Unis en Chine démissionne

Terry Branstad

L’ambassadeur des Etats-Unis en Chine, Terry Branstad, a démissionné, a annoncé lundi le secrétaire d’État Mike Pompeo sur Twitter, un départ qui intervient au milieu d’une escalade de tension entre Washington et Pékin.

Le chef de la diplomatie américaine a remercié M. Branstand qui était en poste depuis 2017 pour ses services, indiquant qu’il avait “contribué à rééquilibrer les relations entre les Etats-Unis et la Chine afin qu’elles soient davantage basées sur des résultats, bilatérales et équitables”. “Cela aura des effets positifs et durables sur la politique étrangère américaine en Asie-Pacifique pour les décennies à venir”, a ajouté M. Pompeo.

Le bras de fer commercial entre les États-Unis et la Chine a été exacerbé par la pandémie de coronavirus, ainsi que des tensions autour de sujets liés notamment à Hong Kong et à la situation en mer de Chine méridionale.

Pékin a récemment imposé des restrictions aux diplomates américains en poste en Chine après des mesures similaires prises auparavant par les Etats-Unis. M. Pompeo n’a pas expliqué les raisons de la démission de M. Branstad, 73 ans, qui était ancien gouverneur de l’Iowa et diplomate qui a fait profil bas en tant qu’ambassadeur par rapport à ses prédécesseurs.

“Je suis très fier du travail que nous avons accompli pour parvenir à l’accord commercial +Phase One+ et donner des résultats concrets à nos communautés au pays”, a pour sa part déclaré M. Branstad, cité dans un communiqué de son ambassade.