L’ambassadeur du Maroc en Colombie, membre du jury du prestigieux Prix National de Management décerné par le président Santos

L’Ambassadeur du Maroc en Colombie et en Équateur, Mme Farida Loudaya, a participé en tant que membre du jury à la cérémonie de remise du prestigieux “Prix National de Management” organisée, lundi au Palais présidentiel à Bogota, sous la présidence du chef de l’État colombien, Juan Manuel Santos.

Le “Prix National de Management“, lancé depuis l’année 2000 par le ministère colombien de la Fonction publique, vise à encourager le développement des meilleures pratiques de gestion au sein de l’administration publique, exalter les expériences innovantes présentées par les organisations et les entités publiques dans ce domaine et permettre leur inscription à la “Banque des Succès” (Banco de Exitos) de l’administration publique.

Cette 17ème édition ayant pour thème “Bonne gouvernance pour la consolidation de la paix” coïncide avec la célébration par la Colombie du premier anniversaire de la signature de l’accord de paix avec l’ex-guérilla des FARC, qui a mis fin à plus de 50 ans de conflit armé dans ce pays.

Le prix de cette année a été décerné par le Président Juan Manuel Santos à quatre projets parmi les 132 participants: deux projets au niveau national, un projet au niveau départemental et un projet au niveau municipal. Onze autres projets ont été inscrits à la “Banque des Succès” et devront ainsi bénéficier d’une mention d’honneur.


Le jury de cette année a été composé par les Ambassadeurs du Maroc, de France, d’Allemagne, du Japon, des Pays Bas et du Chili et par la Directrice nationale dans le domaine de la Gouvernance démocratique du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), ainsi que par deux représentants académiques, à savoir, le Recteur de l’Université “Javeriana” et le Directeur de l’École de bonne gouvernance relevant de l’Université des Andes, basée à Bogotá. Dans une allocution lue au nom de l’ensemble des membres du jury, lors de l’ouverture de cette cérémonie, Mme Loudaya a tenu à féliciter le Président Juan Manuel Santos, pour la dynamique positive dans laquelle se sont inscrits le gouvernement et toute la société colombienne pour la consolidation de la paix dans ce pays, qui célèbre le premier anniversaire de la signature de l’accord de paix.

Elle a qualifié la participation du jury à ce prix national d’expérience enrichissante et constructive ayant permis d’évaluer des projets innovants qui proposent des solutions efficaces et inventives aux problèmes récurrents des populations, notamment celles appartenant à des zones vulnérables ou ayant été victimes du conflit armé, en présentant des réponses adaptées à leurs besoins réels, dans cette importante étape post-conflit en Colombie.

La diplomate marocaine a, par ailleurs, félicité les organisateurs de ce grand prix national pour le succès de cet important événement annuel qui récompense les meilleures pratiques nationales en matière de gestion publique et favorise la prise d’initiatives par les organisations et les entités publiques colombiennes à la recherche d’un avenir meilleur pour ce pays ami.

Pour sa part, M. Santos a considéré que le Prix national de management est une expérience réussie qui a le mérite de récompenser les organisations et les entités publiques promotrices d’initiatives proposant des solutions concrètes aux populations colombiennes défavorisées, exclues pendant plusieurs années en raison du conflit armé, ajoutant que ces entités constituent les principaux alliés du Gouvernement dans ce moment crucial de l’histoire colombienne, celui de la construction de la paix. Il a aussi rappelé les grands efforts entrepris par le gouvernement colombien et les progrès réalisés dans ce pays depuis la signature de l’accord de paix, une expérience qu’il a qualifiée de singulière malgré la persistance de plusieurs difficultés liées à cette période de transition.


A l’issue de cet événement, le chef de l’État colombien a tenu à remercier Mme Loudaya pour sa participation en tant que membre du Comité d’évaluation du Prix National de Management dans sa version 2017 et pour sa généreuse disponibilité et son dévouement pour analyser et évaluer les expériences ayant postulé à ce prix, permettant ainsi de garantir une sélection juste et objective.