A LA UNEEconomie

ONU : Lancement d’une plateforme de données pour l’Afrique au service du développement

La Plateforme de données des Nations Unies pour l’Afrique au service du développement a été lancée lundi pour rassembler les pays africains avec des données et des preuves sur le développement durable.

Quelque 17 entités régionales des Nations Unies, dans le cadre de la Plateforme de collaboration régionale pour l’Afrique (PCR), ont ainsi dévoilé la Plateforme de données des Nations Unies pour l’Afrique au service du développement.

Il s’agit de la première plate-forme à servir de référentiel à guichet unique qui capture des données et des preuves de haute qualité sur le Programme 2030 et les ODD des pays africains. C’est aussi le premier du genre à rehausser le profil des progrès statistiques vers la vision de l’Union africaine – Agenda 2063, souligne la Commission économique des Nation Unies pour l’Afrique (CEA-ONU), basée à Addis-Abeba.

Cette Plateforme va permettre de mesurer et évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable en Afrique, indique-t-on.

«Alors qu’il ne reste plus que neuf ans pour atteindre les ODD, il est essentiel d’utiliser des données communes et harmonisées pour accélérer les progrès. Le lancement de cette nouvelle plateforme marque une étape importante dans les actions en faveur de l’Agenda 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine. Des données fiables et collectives permettront à tous les acteurs de prendre les meilleures mesures politiques possibles fondées sur des données probantes pour accélérer les ODD, renforcer la collaboration, éviter les dédoublements inutiles et s’assurer que nous pouvons combler les lacunes, ne laissant vraiment personne de côté », a relevé la Sous-Secrétaire générale Ahunna Eziakonwa, Directrice du Bureau régional pour l’Afrique du Programme des Nations Unies pour le Développement, qui est également Vice-Présidente du PCR africain, lors du lancement virtuel.

Le nouveau portail de données examine les 17 objectifs de développement durable et les décompose en 169 cibles et 231 indicateurs, permettant à chacun de suivre les progrès au niveau granulaire. Il est ouvert à tous les utilisateurs, y compris les décideurs, les planificateurs, les gestionnaires de programmes, les partenaires de développement, les organisations du secteur privé, les groupes de la société civile, les institutions universitaires, les chercheurs, les étudiants, et les médias.

Avec MAP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page