Lancement de l’appel à projets du Fonds des zones industrielles durables

Lancement de l’appel à projets du Fonds des zones industrielles durables

Une rencontre d’information au sujet du lancement de l’appel à projets du Fonds des zones industrielles durables (FONZID), a été tenue, jeudi à Rabat, en vue d’informer et de sensibiliser les porteurs de projets sur les modalités de soutien que propose ce Fonds.

Mis en place conjointement avec le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, ce fonds maroco-américain qui est doté d'une enveloppe de 30 millions de dollars, dont 50% apporté par le gouvernement marocain, vise à renforcer le modèle de zones industrielles durables et à contribuer à l’amélioration de la productivité et des performances environnementales et sociales des entreprises dans les zones industrielles.

L’appel à projets du FONZID, dont le lancement est prévu le 1er mars 2019, s’adresse aux entités publiques marocaines ayant parmi leurs prérogatives le développement et la gestion des projets de foncier industriel, en l’occurrence des établissements et entreprises publics, les collectivités territoriales, les aménageurs développeurs publics de zones industrielles et les chambres professionnelles.

Cet appel à projets qui sera clôturé le 1er juillet 2019, cible aussi des entités privées qui peuvent être des organisations professionnelles, des groupements d’industriels, des associations et des gestionnaires de zones industrielles, des aménageurs développeurs privés de zones industrielles ou tous autres organismes à but non lucratif et sociétés privées investissant dans le développement et la gestion des zones industrielles ou offrant des services aux zones industrielles.

S'exprimant à cette occasion, le ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a souligné que le FONZID contribue au financement et à l’appui des projets de création et de revitalisation des zones industrielles et vise à renforcer le modèle de zones industrielles durables pour mieux répondre aux besoins des investisseurs et porteurs de projets.

Les infrastructures industrielles sont considérées parmi les moyens les plus importants du développement économique et social, et permettent aux entreprises d'améliorer leur compétitivité, et par de là, à créer de l'emploi, a-t-il ajouté, relavant toutefois que le foncier industriel, déjà développé, fait face à plusieurs problèmes notamment en terme de valorisation.

→ Lire aussi : Maroc / Etats Unis : une convergence de vue sur les questions régionales

Pour sa part, la chargée d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Maroc Stephanie Miley, a indiqué que ce fonds vise à financer et appuyer des projets de création et de revitalisation des zones industrielles écologiques et techniquement évoluées, via un processus d'appel à projets.

Outre le soutien financier et l'assistance technique apportés par le FONZID, ce fonds contribuera à la création d'opportunités et d'emploi ainsi qu'au renforcement des compétences chez les jeunes, a-t-elle précisé.

De son côté, le directeur résident de Millennium Challenge Corporation (MCC) à Rabat, Walter Siouffi, a fait savoir que cet appel à projets, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’activité "Foncier industriel" relevant du projet "Productivité du foncier" pour la mise à niveau des zones industrielles.

Ce projet fait partie, aux côtés du projet "Education et formation pour l’employabilité", du deuxième programme de coopération "Compact II", qui a été conclu en 2015 entre le gouvernement du Maroc et celui des Etats-Unis d’Amérique, a-t-il ajouté.

Organisée en partenariat de l'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) qui se charge de la mise en oeuvre du "Compact II", en partenariat avec le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, cette rencontre d'information a pour objectif d’informer et de sensibiliser les candidats potentiels sur les objectifs du FONZID, les critères d’éligibilité audit Fonds, les normes et standards de qualité exigés et les modalités de préparation, de soumission et d’évaluation des projets.

Ont pris part à cette rencontre des représentants des aménageurs développeurs privés ou publics de zones industrielles, des associations et gestionnaires de zones industrielles, des associations ou fédérations professionnelles, des Chambres de commerce et d’industrie marocaines et étrangères, des collectivités territoriales, des sociétés privées, des ONG et fondations, ainsi que d’autres organismes concernés par les zones industrielles.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :