L’Arabie Saoudite intercepte un missile et des drones lancés par les rebelles Houthis

L'Arabie saoudite

L’Arabie saoudite a annoncé avoir intercepté, jeudi, un missile balistique et deux drones lancés vers son territoire par les rebelles Houthis du Yémen, au lendemain d’un tir des rebelles sur un aéroport saoudien.

Ce drone, qui visait une importante base aérienne dans la ville garnison de Khamis Mushait, dans le sud de l’Arabie saoudite, a été détruit avant d’atteindre son objectif, a déclaré le porte-parole de la coalition arabe, M. Turki al-Maliki.

Quelques heures plus tard, un missile balistique lancé par les rebelles vers Khamis Mushait et un autre drone chargé d’explosif qui visait la même région du territoire saoudien, ont été intercepté, a annoncé la coalition, qui n’a pas fait état de victimes ni de dégâts.

Les rebelles Houthis, qui luttent contre le gouvernement yéménite ont intensifié leurs attaques contre le royaume saoudien et contre les forces yéménites soutenues par Ryad.

Cette recrudescence des attaques intervient quelques jours après la décision des Etats-Unis de retirer les rebelles de leur liste des organisations considérées comme terroristes et de relancer les efforts en vue de mettre fin au conflit qui dure depuis six ans.


Une coalition arabe menée par l’Arabie saoudite soutient depuis mars 2015 les forces gouvernementales yéménites dans leur conflit avec les houthis.

( Avec MAP )