L’AREF de Rabat-Salé-Kénitra se prépare pour la rentrée scolaire

AREF

L’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a tenu, jeudi à Rabat, une réunion axée sur les préparatifs de la rentrée scolaire 2019-2020.

A cette occasion, le directeur de l’académie, Mohamed Aderdour a indiqué que les préparatifs de la rentrée ont démarré dès la clôture de la saison scolaire écoulée, à travers plusieurs actions menées aux niveau de la planification, la gestion des ressources humaines et, plus particulièrement, les infrastructures et équipements.

Dans une déclaration à la MAP, M. Aderdour a relevé que la rentrée scolaire intervient dans le sillage de l’adoption de la loi-cadre relative au système de l’éducation, la formation et la recherche scientifique, et sa publication au bulletin officiel, ajoutant qu’il s’agit d’une événement essentiel qui requiert des actions de sensibilisation, d’explication et d’éclaircissement de son contenu à l’adresse des différents acteurs pédagogiques et des parents d’élèves.

→ Lire aussi : Enseignement: le conseil de gouvernement adopte des mesures spéciales

Dans ce sens, il a assuré que l’AREF Rabat-Salé-Kénitra se penche sur la mise en œuvre des dispositions de ce texte conformément aux orientations gouvernementales, notant que le slogan retenu pour la rentrée, à savoir « Pour une école citoyenne et inclusive », prend en considération les valeurs de la citoyenneté et le plan national relatif à l’éducation inclusive.


Il a également souligné que cette réunion intervient dans un contexte particulier marqué par les deux discours de SM le Roi à l’occasion de la fête du Trône et de la révolution du roi et du peuple, qui ont tracé une nouvelle feuille de route en ce qui concerne les orientations royales relatives aux questions de formation des jeunes et de mise à niveau de l’éducation nationale et de la recherche scientifique.

Le responsable a, en outre, souligné que le département de tutelle à élaboré plusieurs projets visant à donner une forte impulsion à la formation professionnelles, à travers sa coordination avec l’enseignement scolaire, la fusion des deux secteurs via les classes de baccalauréat professionnel et l’établissement de passerelles entre eux.

Cette réunion a été tenue en présence des directeurs provinciaux et des chefs de division de l’Académie.