Large remaniement ministériel en Jordanie

Roi Abdallah II

Le Roi Abdallah II de Jordanie a approuvé le remaniement ministériel présenté par son Premier ministre, Bichr Al-Khassawneh, touchant dix ministères et marqué par l’entrée de cinq nouveaux ministres, la fusion de deux ministères et le changement d’autres portefeuilles ministériels.

Parmi les ministères ciblés par l’amendement figurent celui de l’Intérieur, à la tête duquel a été nommé le vice-président du Centre national pour la sécurité et la gestion des crises, le Général Mazen Al-Faraya, et celui de la Justice, désormais mené par le ministre d’État aux Affaires juridiques, Ahmed Ziyadat.

Les ministres sortants de l’Intérieur et de la Justice, Samir Mobaideen et Bassam Talhouni, avaient présenté leur démission fin février, à la demande du Premier ministre, après avoir violé les procédures et mesures prises pour empêcher la propagation du virus coronavirus.

Une vingtaine de ministres ont conservé leurs fonctions dans le nouvel exécutif, parmi eux ceux des Affaires étrangères Aymane Safadi et des Finances Mohammad Al-Assaas.

En vertu du nouvel amendement, les postes de vice-Premier ministre, ministre d’État aux affaires économiques et de ministre d’État chargé du développement de la performance institutionnelle ont été supprimés.


Les nouveaux ministres ont prêté serment dimanche devant le Roi Abdallah II.

( Avec MAP )