A LA UNEEnvironnement

L’Association Géoparc M’Goun se démarque et organise des campagnes de plantation de caroubier dans le Géoparc

Par Mohammed Drihem

En célébration de la Journée internationale de la Montagne du 11 décembre 2020, l’Association Géoparc M’Goun organisé vendredi dernier une série d’activité dont notamment et entre autres, une journée de plantation de 500 plants de Caroubiers et une campagne de sensibilisation des collégiens au respect de l’environnement au niveau de territoire de Géoparc M’Goun et de son cadre de vie.

     Dans ce cadre d’activité, l’Association Géoparc M’Goun et le tissu associatif d’Ait Bougmez ont procédé à la plantation de caroubier au niveau de l’Ecole Vivante d’Ait Bougmez dont les élèves ont été au rendez-vous avec une campagne de sensibilisation au respect de l’environnement de la montagne en général et de la zone du Géoparc M’Goun en particulier.

      Des actions similaires ont été organisées par l’Association Géoparc M’Goun et ses partenaires respectifs : la coopérative Ritaj et l’association locale des Guides de montagne au collège Calalat Ouzoud d’Ait Teguella, Association AADEC et l’université sultan moulay slimane au musée d’Azilal et avec le nouveau Club Géoparc M’goun des sports de montagne et nautiques à l’Ecole communale et au collège de Zaouiat Ahansal

        Dans une déclaration accordée au journal, Mr Driss Achbal Président de l’Association Géoparc M’Goun a tenu de signaler que dans le cadre de cette journée commémorative de la montagne, l’association Géoparc M’Goun procédera dans les prochains jours à venir  la plantation de 10.000 plants de caroubier qui est une plante très intéressantes pour améliorer les conditions de vie et la rentabilités des populations des montagnes et pour répondre au thème général retenu pour célébrer la journée international de la montagne cette année à savoir : La biodiversité de montagne.

      La Journée internationale de la montagne proclamée par l’Assemblée générale de l’ONU en 2002, se veut être cette année, l’occasion de célébrer la richesse de la biodiversité qui existe en montagne, tout en répondant aux menaces auxquelles elle fait face.

       Selon les nations Unies, les montagnes, avec leur topographie unique, leurs zones climatiques comprimées et leur isolement, offrent les conditions nécessaires au développement d’un large éventail de formes de vie. La biodiversité inclut la variété des écosystèmes, des espèces et des ressources génétiques, et les montagnes abritent de nombreuses variétés endémiques.

      Ainsi, la topographie différenciée en termes d’altitude, de pente et d’exposition dans les montagnes offre la possibilité de cultiver une diversité de cultures de haute valeur et des espèces forestières, de pratiquer l’horticulture et d’élever du bétail.

      Cependant précise-t-on, les changements climatiques, les pratiques agricoles non durables, l’exploitation minière, l’exploitation forestière et le braconnage sont autant de facteurs qui nuisent à la biodiversité des montagnes. De plus, les changements dans l’utilisation des terres et l’occupation du sol, ainsi que les catastrophes naturelles, accélèrent la perte de biodiversité et contribuent à créer un environnement fragile pour les communautés de montagne. La dégradation des écosystèmes, la perte des moyens d’existence et l’émigration des populations de montagne peuvent conduire à l’abandon des pratiques culturelles et des traditions anciennes qui ont soutenu la biodiversité pendant des générations.

        Dans ce sens, la gestion durable de la biodiversité des montagnes est de plus en plus reconnue comme une priorité mondiale. La cible 15.4, de l’objectif de développement durable 15, est donc consacrée à la conservation de la biodiversité montagneuse, compte tenu de sa pertinence mondiale. La biodiversité dans tous les écosystèmes est au premier plan, puisque les Nations Unies ont déclaré que la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes s’étend de 2021 à 2030 et que les gouvernements se préparent à négocier pour l’adoption du post-2020 cadre mondial de la biodiversité cette année á la 15ème session de la Conférence des Parties (COP 15) à la Convention sur la diversité biologique (CDB).

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page