L’Australie pourrait dépasser la Chine pour devenir le plus grand producteur d’or au monde

or

Grâce à la rentabilité de ses projets aurifères, l’Australie pourrait dépasser la Chine pour devenir le plus grand producteur d’or au monde l’année prochaine, selon le dernier rapport de “Resources Monitor” .

“Son statut du producteur rentable d’or lui donne l’avantage dont elle a besoin pour occuper la première place”, a souligné Resources Monitor dans un rapport publié lundi, basant ses prévisions sur les marges réalisées par les sociétés minières d’or australiennes au cours des 18 derniers mois, notamment Newcrest, Saracen, Silver Lake et Northern Star.

Saracen Mineral Holdings a réalisé une marge de 1.095 dollars, alors que Silver Lake Resources, Newcrest Mining et Northern Star Resources ont atteint des marges respectives de 790, 742 et 589 dollars l’once, a relevé la même source.

Ces marges élevées permettent aux sociétés minières d’or australiennes d’étendre leurs mines existantes et de développer de nouveaux projets.

En 2018, l’Australie a extrait 15 tonnes supplémentaires par rapport à la production de 2017, faisant du pays le second producteur d’or mondial, avec 315 tonnes extraites courant 2018.


L’Australie, qui détient de grandes réserves d’or, de nickel, de zinc, de plomb et d’uranium, possède les plus grandes réserves minières d’or au monde, soit plus de 20 %.

Cinq pays détiennent la moitié des ressources naturelles d’or mondiales encore disponibles : l’Australie (10.000 tonnes), la Russie (5.300 tonnes), l’Afrique du Sud (3.200 tonnes), les États-Unis (3.000 tonnes), et l’Indonésie (2.600 tonnes), soit 24.100 tonnes cumulées pour ces cinq pays sur un total de 48.700 tonnes encore présentes sous terre.