L’Australie refuse de signer le pacte mondial sur la migration des Nations unies

L’Australie refuse de signer le pacte mondial sur la migration des Nations unies

L'Australie ne signera pas le pacte mondial sur la migration des Nations unies "dans sa forme actuelle", a souligné le ministre de l'Immigration et de la Protection des frontières, Peter Dutton, affirmant qu'il s'agit d'une "question de souveraineté".

"Nous n'allons signer aucun document qui n'est pas dans notre intérêt national, et il n'est pas dans notre intérêt national de déléguer notre politique de protection des frontières à l'ONU", a souligné le ministre dans une déclaration à la radio 2GB, réitérant toutefois que Canberra est prête à négocier "de bonne foi".  "Nous n'allons pas abandonner notre souveraineté - je ne vais pas permettre à des entités non élues de dicter au peuple australien" sa politique de protection des frontières.

L'Australie critique certaines parties du pacte, notamment le fait que la "détention de migrants" ne doit pas être utilisée "qu'en tant que mesure de dernier recours". Très régulièrement, l’Australie est critiquée par les organisations de défense des droits de l’Homme pour sa politique très dure envers les migrants.

Selon ces ONG, l’Australie refuse de signer le pacte mondial sur la migration des Nations unies, qui définit les lignes directrices mondiales sur la gestion des migrations, afin d'éviter toute évaluation de sa politique migratoire.

→ Lire aussi : Le Pacte Mondial pour des migrations salue la proposition de SM le Roi

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :