ban600
credit agricol

L’avocat de Trump appelle le département de la Justice à clore l’enquête de Mueller

L’avocat de Trump appelle le département de la Justice à clore l’enquête de Mueller

L'avocat du président américain Donald Trump a appelé, samedi, le ministère de la Justice à clore immédiatement l'enquête sur l'ingérence présumée de la Russie dans les élections de 2016, à la suite du licenciement de l’ancien directeur adjoint du FBI, Andrew McCabe.

Dans un communiqué, cité par la presse américaine, l'avocat John Dowd a déclaré que l'enquête, maintenant dirigée par du procureur spécial Robert Mueller, a été fatalement viciée dès le début et "corrompue" par des partis pris politiques. Il a appelé le numéro du département de la Justice, Rod Rosenstein, qui supervise cette enquête, à la clore. "J’espère que M. Rosenstein, suive l'exemple brillant et courageux du bureau de la Responsabilité professionnelle du FBI et du ministre de la Justice, Jeff Sessions, et de mettre un terme à l’enquête sur la collusion présumée de la Russie, fabriquée par le patron de McCabe, James Comey", l’ancien directeur du FBI, a écrit Me Dowd.

>>Lire aussi: Enquête sur l’ingérence russe : Trump rejette le blâme sur Obama et les démocrates

Dans un tweet samedi après-midi, Trump a réitéré son affirmation selon laquelle il n'y avait "aucune collusion" entre sa campagne et les Russes, et a déploré ce qu'il a décrit comme "fuite, mensonge et corruption" dans les agences fédérales d'application de la loi. L'ancien directeur adjoint du FBI Andrew McCabe, qui avait quitté ses fonctions fin janvier mais restait un employé de la police fédérale américaine, a été limogé vendredi soir par le ministre de la justice Jeff Sessions avant 24 heures de son départ à la retraite, évoquant sa "mauvaise conduite".

Le ministère a annoncé qu'une enquête interne avait établi que M. McCabe avait fait des révélations non autorisées aux médias et n'avait pas été complètement honnête "en de multiples occasions" dans le cadre de l'enquête menée par l'inspecteur général du ministère de la Justice. M. McCabe a été critiqué pendant longtemps par le président Trump qui lui reproche notamment le traitement de l'enquête de 2016 sur les courriels de Hillary Clinton, la rivale démocrate du républicain Donald Trump à l'élection présidentielle.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

top
%d blogueurs aiment cette page :