Le 31e sommet de l’UA adopte la mise en place de l’Observatoire Africain des Migrations au Maroc

Le 31eme sommet de l’UA adopte la mise en place de l’Observatoire Africain des Migrations au Maroc

Le 31e sommet de l’Union africaine, qui a clos ses travaux lundi soir à Nouakchott, a adopté la mise en place de l’Observatoire Africain des Migrations au Maroc, suite à la proposition de SM le Roi Mohammed VI en sa qualité de Leader de l’UA sur la question de la migration.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA avait adopté le 11 mai 2018 la proposition de SM le Roi Mohammed VI, en sa qualité de Leader de l’UA sur la question de la migration, d’établir un Observatoire africain des migrations.

>>Lire aussi :Sahara : Le rapport Moussa Faki conforte le Maroc et appelle l’Algérie à assumer sa responsabilité et souligne la primauté de l’ONU

Cet observatoire, dont le travail sera basé sur le triptyque «comprendre, anticiper et agir», aura pour mission de collecter les informations et de développer l’échange d’informations ainsi que la coordination entre les pays africains.


Outre la question migratoire, le sommet de Nouakchott a examiné plusieurs questions relatives notamment à lutte contre la corruption, la réforme institutionnelle de l’UA, la mise en oeuvre de la feuille de route principale de l’UA sur les mesures pratiques pour faire taire les armes à feu en Afrique à l’horizon 2020 et d’autres questions en relation avec la paix et la sécurité dans le continent.