Le 6e forum international des Oasis, du 27 février au 2 mars à Zagora

Le 6e forum international des Oasis, du 27 février au 2 mars à Zagora

La sixième édition du Forum international des Oasis et du développement durable se tiendra du 27 février au 2 mars à Zagora sous le thème "Les Oasis et l'employabilité des jeunes, quelles perspectives".

Cette manifestation, initiée par l'Association du Forum et qui verra la participation de plusieurs chercheurs, spécialistes et experts, ainsi qu’élus et acteurs locaux, vise l’aboutissement à une vision concertée et partagée pour une meilleure résilience des oasis face aux changements climatiques et de repenser les politiques publiques de telle sorte à garantir une réelle insertion des jeunes dans le marché de travail local, indique un communiqué des organisateurs.

Cette sixième édition, organisée en partenariat avec le département de l’Agriculture, la province de Zagora et le conseil provincial de Zagora ainsi que l’Agence nationale des zones des oasis et de l’arganier (ANDZOA), a également pour objectif de contribuer au débat public lancé il y a quelques mois par le discours royal du 20 août 2018, dans lequel le Souverain avait engagé le gouvernement et les acteurs concernés à prendre, dans les plus brefs délais, une série de mesures visant à lutter contre le chômage et assurer une insertion socio-professionnelle des jeunes, selon la même source.

Plusieurs axes seront débattus lors de cette manifestation, dont "Les ressources territoriales entre mise en valeur, complémentarité territoriale et insertion des jeunes dans le marché d’emploi oasien", "Les terrains collectifs et la problématique de développement, quelles solutions pour l’employabilité des jeunes ?" et "La société civile et l’employabilité des jeunes, pour un renforcement de compétences professionnelles et des dynamiques créatives".

Quatre jours durant, le programme de cette édition sera décliné sous forme de conférences scientifiques, expositions des produits de terroir des zones oasiennes, des compétitions sportives, des ateliers initiés par et en faveur des étudiants chercheurs des facultés d'Errachidia et Ouarzazate, ainsi que des séances récréatives dédiées aux enfants.

→Lire aussi: Zagora: Lever de rideau sur la 6è édition du festival international du conte et des arts populaires

La même source rappelle que les zones oasiennes comptent notamment quatre secteurs porteurs de développement en l’occurrence le secteur minier, le secteur agricole, le secteur touristique et les terrains collectifs, ce qui incite désormais la réflexion à rechercher les moyens à même de les ériger en secteurs captifs de ressources humaines locales, étant donné les grands investissements consentis par l’Etat marocain.

Si ces secteurs sont en train d’engendrer d’importante plus-value, l’impact direct sur l’emploi tarde cependant à ce faire sentir, relève le communiqué, estimant que les jeunes de la région sont le plus souvent obligés d’immigrer vers d’autres régions du Maroc ou à l’étranger pour chercher des emplois.

« Nous sommes conscients que les secteurs des mines, du tourisme et de l’agriculture engendrent une grande plus-value, notamment dans une conjoncture internationale favorable, il reste cependant que les retombées en matière d’employabilité des jeunes laissent encore à désirer, ce qui oblige généralement les jeunes des zones oasiennes à chercheur ailleurs sous d’autres cieux de meilleures opportunités pour leur insertion », indique Hmad Ait Baha, président du Forum International des Oasis.

Face à ces contraintes, et suite aux rencontres de 2012 (Tourisme oasien) de 2013 (Les oasis marocaines sources de vie), de 2014 (Agriculture familiale des oasis), de 2016 (les oasis face aux changements climatiques, quelle intégration entre les dynamiques engagées ?), et de 2018 (les oasis et les enjeux de la gestion territoriale), la sixième édition intervient pour renforcer à travers ce débat public les programmes et projets de développement en cours et mettre la lumière sur les attentes des populations oasiennes, conclut le communiqué.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :