Le Brésil commande 100 millions de doses du vaccin britannique contre le Covid-19

vaccin

Le Brésil a déjà commandé 100 millions de doses du vaccin développé par l’Université britannique d’Oxford contre le Covid-19, selon un responsable au ministère de la Santé.

Le secrétaire à la surveillance de la santé au ministère de la Santé, Arnaldo Correia de Medeiros, a déclaré, mardi à la chaine de télévision CNN Brasil, que la première livraison est prévue pour décembre prochain.

Le vaccin en est à la troisième phase de tests dans plusieurs pays, dont le Brésil. Si les résultats des tests sont positifs, 15 millions de vaccins arriveront dans le pays en fin de cette année, selon le responsable.

Le Brésil devra recevoir 15 millions de doses supplémentaires en janvier et 70 millions autres à partir de mars.

Aux termes de l’accord signé entre le Brésil et le Royaume-Uni, la Fondation Oswaldo Cruz, à Rio de Janeiro, aura accès à la technologie pour produire le vaccin sur le territoire national.


Les tests de vaccination au Brésil, deuxième pays le plus touché par la pandémie, ont commencé à la fin du mois de juin. Environ 5.000 volontaires participent aux tests.

Selon des scientifiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le vaccin mis au point par l’université d’Oxford et AstraZeneca est le plus avancé au monde en termes de développement, selon les médias locaux.

Par cet accord, le Brésil assumera, avec le risque que l’efficacité du produit ne soit pas finalement démontrée, une partie des coûts de développement du vaccin, initialement 127 millions de dollars, dont 30 millions de dollars liés au transfert de technologie. Le vaccin commencera à être produit cette année dans les laboratoires de la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz), le plus grand centre de recherche en santé d’Amérique latine et qui livre la plupart des vaccins développés par le Brésil.