Le Brésil mobilise plus de 43.000 membres des forces armées pour combattre les incendies en Amazonie

Brésil

Le gouvernement brésilien a mobilisé plus de 43.000 militaires pour lutter contre les incendies qui ravagent, depuis plusieurs jours, de vastes étendues de la jungle amazonienne.

Selon les médias locaux, l’État-major interarmées du Brésil prévoit d’envoyer davantage d’hommes de troupes dans d’autres régions du pays menacées par les incendies.

Dimanche, les autorités ont envoyé deux avions bombardiers d’eau C130 Hercules pour éteindre les flammes, qui ont déjà dévoré près de 1,5 million d’hectares en Amazonie, une vaste étendue tropicale dont 60% de superficie se trouve au Brésil.

Le ministère de la Défense a publié une vidéo montrant les avions militaires survolant “le poumon de la planète” en flammes tout en larguant de grandes quantités d’eau pour tenter de stopper la propagation des flammes.

Les deux avions ont commencé à déverser d’énormes quantités d’eau pour éteindre les flammes autour de la ville de Porto Velho, la capitale de l’État de Rondonia, au nord-ouest du pays, a indiqué le ministère.


Le président brésilien, Jair Bolsonaro, avait récemment autorisé les forces armées de son pays à lutter contre les incendies et à faire face aux activités criminelles dans la région.

Jusqu’à présent, sept États, dont celui de Rondonia, ont demandé l’aide de l’armée pour faire face aux incendies.

→ Lire aussi : Les incendies en Amazonie progressent, aide d’urgence du G7

Lundi, le G7 a promis de débloquer d’urgence 20 millions de dollars pour envoyer des avions bombardiers d’eau lutter contre les flammes en Amazonie.


Le G7 est tombé d’accord pour un plan d’aide destiné à la reforestation, au niveau de l’ONU, qui doit être finalisé au cours de l’Assemblée générale des Nations-Unies fin septembre.

Entre samedi et dimanche, 1.113 nouveaux incendies ont été recensés par l’Institut national brésilien de recherche spatiale (INPE).

Plusieurs pays, notamment les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Chili et l’Argentine, ont proposé une assistance au Brésil pour lutter contre les incendies.

L’Amazonie est une vaste étendue tropicale traversée par le fleuve Amazone et ses affluents qui s’étend sur 7,4 millions de kilomètres carrés, ce qui équivaut à 5% de la superficie totale de la Terre et à près de 25% du continent américain. Le Brésil abrite à lui seul 60% de ce territoire, qui produit 20% de l’oxygène de la planète, partagé avec la Bolivie, la Colombie, l’Équateur, la Guyana, le Pérou, le Suriname et le Venezuela.