Le Canada déplace une partie de ses troupes en Irak vers le Koweït

Canada
Canada

Le Canada a annoncé son intention de déplacer certaines de ses troupes en Irak vers le Koweït pour des motifs de sécurité.

“Au cours des prochains jours, des effectifs quitteront temporairement l’Irak pour s’installer au Koweït, grâce aux efforts de planification déployés par la Coalition et l’OTAN, a écrit le chef d’état-major de la défense, le général Jonathan Vance dans une lettre ouverte partagée mardi sur les réseaux sociaux.

“Nous prenons ces mesures pour veiller à la sûreté et à la sécurité de nos effectifs”, a-t-il précisé.

→ Lire aussi : Irak : l’Allemagne annonce le retrait d’une partie de ses soldats

Le Canada compte environ 800 soldats dans la région dont 500 déployés en Irak pour aider à combattre Daech (groupe armé État islamique). Certains prennent part à l’opération IMPACT, tandis que d’autres participent à la mission de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan) en Irak.


L’OTAN avait suspendu ses activités d’entraînement en Irak depuis la mort, vendredi à Bagdad, du général iranien Qassem Soleimani dans une attaque américaine.

Le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, a annoncé ce weekend que l’opération Impact était elle aussi suspendue jusqu’à nouvel ordre. “Le mandat de la mission de l’OTAN et de l’opération IMPACT reste le même, mais toutes les activités d’entraînement en Irak sont suspendues temporairement tandis que nous continuons d’évaluer la sécurité de l’environnement”, a précisé le ministre dans un communiqué.

Outre le Canada, l’Allemagne, la Croatie et la Roumanie ont aussi décidé de déplacer certaines ou la totalité de leurs troupes hors de l’Irak.