Le cessez-le-feu est prolongé pour une durée indéterminée en Libye

Turkish Foreign Minister Mevlut Cavusoglu, left, and Russian Foreign Minister Sergey Lavrov attend a joint news conference following their talks in Moscow, Russia, Monday, Jan. 13, 2020. Foreign and defense ministers of Russia and Turkey met as part of an effort by Moscow and Ankara to sponsor Monday's talks between rival parties in Libya in the Russian capital. (AP Photo/Pavel Golovkin, Pool)

La Russie a indiqué mardi que les négociations menées à Moscou entre les parties libyennes ont abouti au prolongement “indéfini” du cessez-le-feu.

Le principal résultat de la réunion tenue lundi a été la conclusion d’un accord de principe entre les parties libyennes pour « maintenir et prolonger indéfiniment la cessation des hostilités”, a affirmé le ministère russe de la Défense.

Le maréchal Khalifa Haftar a quitté Moscou, mardi, sans signer l’accord de cessez-le-feu paraphé par le chef du gouvernement d’union nationale (GNA), Fayez El-Sarraj.

→ Lire aussi : Négociations sur la Libye à Moscou: Aucun résultat définitif n’a été atteint


Le maréchal Haftar a besoin de “deux jours” supplémentaires pour étudier le document et en discuter avec les tribus qui lui sont alliées, selon la même source.

Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a assuré poursuivre les “efforts” avec Ankara en vue d’un accord formel.

Une trêve est en vigueur depuis dimanche en Libye à la suite d’une initiative le 8 janvier du président russe Vladimir Poutine et de son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, mais ses modalités devaient être signées formellement à Moscou.


Par ailleurs, une conférence internationale sur la Libye sera organisée dimanche à Berlin sous l’égide de l’ONU, a annoncé mardi le gouvernement allemand.