A LA UNEMaroc

Le comité ministériel chargé d’Al Qods souligne l’impératif d’entreprendre des contacts avec les pays influents pour cesser les violations israéliennes

Le comité ministériel arabe chargé de cesser les violations israéliennes dans la ville d’Al Qods a souligné l’impératif d’entreprendre des contacts avec les pays influents dans la communauté internationale pour mettre un terme aux mesures israéliennes illégales visant à judaïser l’identité arabo-musulmane et chrétienne d’Al Qods occupée.

Le comité a mis l’accent lors de sa réunion à Doha en marge de la réunion des ministres arabes des affaires étrangères sur la nécessité de ne pas attenter au statut juridique et historique de la ville d’Al Qods et de ses sacralités musulmanes et chrétiennes, notant que les violences israéliennes contre Al Qods torpillent la solution de deux Etats et les opportunités de parvenir à une paix globale et juste dans la région.

Le comité a été constitué sur la base d’une résolution du conseil de la Ligue arabe lors de la session ordinaire tenue au niveau ministériel, en mai dernier, et qui a été axée sur les violations israéliennes contre la ville d’Al Qods occupée et ses habitants, y compris la mosquée d’Al Aqsa bénie, le quartier Cheikh Jarah en vue d’agir.

→ Lire aussi : En Sa qualité de Président du Comité Al Qods, SM le Roi a toujours été à l’avant-garde des initiatives humanitaires envers le peuple palestinien (Journaliste)

Le comité s’assigne pour mission d’entreprendre des contacts avec les membres permanents du conseil de sécurité de l’ONU et autres pays influents, le but étant de prendre des mesures à même de faire cesser les politiques israéliennes illégales dans la ville d’Al Qods occupée.

Les pays membres du comité sont le Maroc, la Jordanie, l’Arabie saoudite, la Palestine, le Qatar, l’Egypte et la Tunisie en sa qualité de président du sommet arabe et membre arabe du conseil de sécurité de l’ONU, outre le secrétaire général de la Ligue arabe.

Le Maroc a été représenté à cette réunion par l’ambassadeur du Maroc en Egypte et représentant permanent du Royaume auprès de la Ligue des États arabes, Ahmed Tazi, le directeur de l’Orient, du Golfe, des organisations arabes et islamiques au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, Fouad Akhrif, et l’ambassadeur du Maroc au Qatar, Mohamed Setri.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page