ban600

Le Comité régional du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural tient une réunion à Errachidia

Le Comité régional du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural tient une réunion à Errachidia

Le Comité régional du programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural a tenu mercredi, au siège de la région Drâa-Tafilalet à Errachidia, une réunion consacrée à l’examen des projets programmés dans les provinces de la région dans le cadre du Fonds de développement rural (FDR) et de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au titre de 2017 et 2018, ainsi que des projets programmés au titre de 2019.

Lors de cette réunion présidée par le wali de la région Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Mohamed Benribag, en présence notamment du président du Conseil régional, El Habib Choubani, des gouverneurs des provinces de la région et du directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF), il a été procédé à l’examen des projets programmés dans la région au titre des années 2017 et 2018 dans les secteurs de l’enseignement, de la santé, des routes et de l’eau potable, ainsi que de leur état d’avancement et les contraintes auxquels font face certains projets, en plus des projets programmés au titre de 2019.

Dans une allocution de circonstance, Benribag a relevé l’importance que revêt le programme de réduction des disparités sociales et territoriales en milieu rural dans le développement de la région Drâa-Tafilalet et le rapprochement des différents services des populations de la région, soulignant la nécessité d’accélérer la cadence de la réalisation des projets programmés et d'assurer leur suivi de façon régulière, en plus du renforcement de la gouvernance de ce programme.

→ Lire aussi : Routes rurales: 30.000 km seront réalisés en l’espace de 7 ans

Choubani a insisté, de son côté, sur l’importance de la bonne exécution du programme et l’évaluation de son impact sur les populations afin qu’il contribue à la réalisation de leurs attentes et aspirations, mettant l’accent sur la nécessité d’accorder davantage d’importance aux zones montagneuses et de réaliser un certain nombre d’axes routiers dans la région dans le but d’alléger les souffrances de la population.

Les autres intervenants ont souligné l’importance des projets programmés et leur impact sur la population de la région, notamment dans des secteurs vitaux, ce qui est de nature à contribuer à la promotion des conditions des populations et à améliorer leur accès aux services de base.

A l’issue de cette réunion, il a été convenu de tenir des réunions régulières avec la participation des différents intervenants pour suivre la réalisation des projets programmés et prendre connaissance des contraintes qui entravent leur exécution afin de prendre les mesures qui s’imposent.

À propos de l'auteur:

Articles qui peuvent vous intéresser

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :