Le coronavirus emporte plusieurs célébrités à travers le monde

coronavirus

Depuis son apparition fin décembre à Wuhan en Chine et sa propagation à travers le monde, le coronavirus a emporté plusieurs personnalités relevant des sphères de la politique, du sport, de la musique ou encore de la télévision.

Ainsi le monde de la musique a perdu le saxophoniste et jazzman Manu Dibango, décédé, mardi, à l’âge de 86 ans des suites du Covid-19. Huit jours plus tôt, la star camerounaise a été testée positive au coronavirus et a été hospitalisée en région parisienne.

Fait Chevalier de la Légion d’honneur en 2010, au cours de sa longue carrière musicale, Manu Dibango s’est produit sur les cinq continents, a abordé de multiples styles musicaux et a collaboré avec des musiciens africains, des rock stars comme Peter Gabriel, des chanteurs français comme Serge Gainsbourg et des artistes du jazz comme le bassiste Jérôme Regard.

Aux Etats-Unis, le monde de la musique a perdu Oliver Stokes Jr, alias DJ Black N Mild, décédé le 19 mars à l’âge de 44 ans. DJ Black N Mild était un artiste américain et ancien animateur de l’émission Bounce 104,5 et Rhythm and Bounce à la Nouvelle-Orléans.

Le 19 mars également, le chanteur congolais, Aurlus Mabélé a succombé au coronavirus à l’âge de 67.


Né à Brazzaville au Congo, Mbélé, de son vrai nom Aurélien Miatsonama, s’est imposé sur la scène du soukouss dans les années 1980 avec le groupe Loketo, fondé en compagnie du guitariste Diblo Dibala

Figure de la rumba congolaise Avec le groupe Loketo, il s’était souvent produit en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et à la Réunion.

Par ailleurs, Patrick Nothomb, père de la romancière Amélie Nothomb, est décédé d’une crise cardiaque après avoir été touché par le coronavirus. L’ancien diplomate belge, décédé à l’âge de 83 ans, a eu une longue carrière diplomatique à partir des années 1960. Il a notamment été ambassadeur de Belgique dans plusieurs pays d’Asie, en Birmanie, en Thaïlande et plus longuement au Japon (1988-1997).

L’architecte italien Vittorio Gregotti, qui a notamment conçu le centre culturel de Belem (Portugal) ou le Grand Théâtre de Provence à Aix-en-Provence, est décédé dimanche à l’âge de 92 ans à Milan d’une pneumonie liée au nouveau coronavirus.


Vittorio Gregotti avait conçu le stade Marassi de Gênes avant la Coupe du Monde de football 1990 en Italie et le Théâtre Arcimboldi à Milan. Il avait aussi participé à la conception des installations olympiques de Barcelone pour les JO de 1992.

Côté sport, l’ancien président du Real Madrid de 1995 à 2000, Lorenzo Sanz est décédé, samedi, à l’âge de 76 ans, des suites du coronavirus. Il avait été hospitalisé trois jours auparavant après avoir contracté le Covid-19. Sous son égide, la formation espagnole avait décroché deux Ligue des Champions (1998 et 2000), et un titre de champion d’Espagne (1997).