Le Covid-19 a “changé à jamais” les comportements d’achat en ligne dans le monde

achat en ligne

La pandémie de Covid-19 a “changé à jamais” les comportements liés à l’achat en ligne dans le monde, avec une accélération du virage vers le commerce électronique, selon une enquête de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) publiée jeudi.

L’enquête, intitulée « Covid-19 et commerce électronique » et menée auprès d’environ 3.700 consommateurs dans neuf économies émergentes et développées, a examiné les changements induit par la pandémie dans “la façon dont les consommateurs utilisent le commerce électronique et les solutions numériques”.

“Suite à la pandémie, plus de la moitié des répondants à l’enquête achètent désormais plus fréquemment en ligne”, fait constater la CNUCED, relevant que “les consommateurs des économies émergentes ont fait le plus grand virage vers les achats en ligne”.

«La pandémie Covid-19 a accéléré la transition vers un monde plus numérique. Les changements que nous apportons maintenant auront des effets durables à mesure que l’économie mondiale commencera à se redresser », a déclaré le Secrétaire général de la CNUCED, Mukhisa Kituyi, cité dans le rapport.

L’étude couvre le Brésil, la Chine, l’Allemagne, l’Italie, la République de Corée, la Fédération de Russie, l’Afrique du Sud, la Suisse et la Turquie.


L’accélération des achats en ligne à l’échelle mondiale souligne l’urgence de garantir que tous les pays peuvent saisir les opportunités offertes par la numérisation alors que le monde passe de la réponse à la pandémie à la reprise, a-t-il dit.

L’enquête menée par la CNUCED et la Netcomm Suisse eCommerce Association, en collaboration avec le Brazilian Network Information Center (NIC.br) et Inveon, montre que les achats en ligne ont augmenté de 6 à 10 % dans la plupart des catégories de produits.

Cependant, les dépenses mensuelles moyennes en ligne par acheteur ont nettement baissé, fait observer la même source, notant que les consommateurs des économies émergentes et développées ont reporté des dépenses plus importantes, tandis que ceux des économies émergentes se concentrent davantage sur les produits essentiels.

Les secteurs du tourisme et des voyages ont subi la plus forte baisse, les dépenses moyennes par acheteur en ligne ayant chuté de 75%.


Les augmentations des achats en ligne pendant le Covid-19 diffèrent d’un pays à l’autre, la plus forte hausse étant observée en Chine et en Turquie et la plus faible en Suisse et en Allemagne, où davantage de personnes se livraient déjà au commerce électronique.

L’enquête a révélé que les femmes et les personnes diplômées de l’enseignement supérieur ont augmenté leurs achats en ligne plus que les autres, tandis que les personnes âgées de 25 à 44 ans ont signalé une augmentation plus forte que les plus jeunes.

( Avec MAP )