Le covoiturage, une activité durement impactée par la pandémie du Covid-19

covoiturage

La crise sanitaire et économique induite par le Covid-19 a impacté les activités et les investissements de tous les acteurs économiques nationaux, notamment les entrepreneurs et les auto-entrepreneurs qui souffrent le plus pour surmonter cette pente.

Les mesures prises par le gouvernement sont louables mais ne sont pas suffisantes pour faire face à la profonde crise actuelle. D’après les résultats de la dernière enquête réalisée par la Confédération marocaine des TPE-PME, les structures les plus impactées par cette crise sanitaire et par l’état d’urgence sont les TPE (y compris les auto-entrepreneurs), PME et les coopératives.

L’entrepreneur, Hisham Zouaoui, CEO – Co-founder de Pip Pip Yalah, la première application de covoiturage longue distance au Maroc, qui permet à une communauté de plus de 320 K membres de voyager, tout en faisant des économies, œuvre dans un secteur qui est, aujourd’hui, en situation de risque élevé. Il affirme que le secteur de la mobilité est « un secteur qui est très délicat, et suite aux recommandations du Ministère de la santé et du Ministère de l’intérieur, nous avons fait le choix de suspendre notre plateforme, pour protéger nos membres de la contagion de cette pandémie».

Suite à l’arrêt temporaire de leur activité, plusieurs solutions technologiques semblent opportunes pour dépasser cette crise « Cependant pour notre équipe, le travail ne fait que commencer, une chance pour les entreprises de la tech. Nous avons besoin seulement d’un ordinateur et une connexion internet pour travailler, et puisque le télétravail n’est pas nouveau pour nous, la transition était assez facile », explique Zouaoui.

« Nous avons aussi essayé de profiter de cet arrêt, pour avancer dans le développement de nos solutions, et pouvoir les adapter pour la mobilité de nos membres lors du déconfinement », ajoute-t-il.


Ce Mercredi 29 avril, le Comité de veille économique CVE a tenu sa sixième réunion pour mettre le point sur un plan de relance économique cohérent et adapté à un plan de dé-confinement progressif. Dans ce sens, le CEO de Pip Pip Yalah a indiqué que « le CVE a confirmé notre projection, et cela nous rassure car, on a eu le réflexe de prévoir cela, d’où le lancement du développement d’une solution complémentaire avec un groupement de professionnels, que nous dévoilerons dans les jours à venir, et qui sera d’une grande utilité pour sécuriser et rassurer nos utilisateurs lors de leur déplacement en covoiturage via notre application ».

Rappelons que la prochaine réunion du CVE sera dédié particulièrement à l’examen des solutions de financement long terme, adaptables à chaque secteur, pour soutenir la reprise des grandes entreprises, et pour appuyer le redémarrage des PME et TPE.