AccueilA LA UNE«Vivre ensemble en paix» : Le CPS de l’Union africaine se félicite des efforts du Maroc
conseil de paix et de sécurité

«Vivre ensemble en paix» : Le CPS de l’Union africaine se félicite des efforts du Maroc

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine s’est félicité des efforts du Royaume du Maroc qui abritera en 2020 le prochain Forum Global des Nations unies sur l’Alliance des civilisations.

«Le Conseil s’est félicité des efforts du Royaume du Maroc qui, abritera le prochain Forum Global des Nations unies sur l’Alliance des civilisations en 2020, et a souligné attendre avec intérêt les conclusions de la réunion ministérielle du CPS et du Forum Global des Nations Unies qui devraient contribuer de manière significative à la promotion de la culture du Vivre Ensemble en paix en Afrique», souligne un communiqué publié vendredi par le CPS de l’UA.

Le Conseil a souligné l’importance de promouvoir le vivre ensemble dans la paix à travers l’intégration régionale et la libre circulation des personnes, relève le communiqué qui a sanctionné la séance publique du CPS initiée sur le thème «Vivre ensemble en paix», en commémoration de la Résolution A/RES/72/130 adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 8 décembre 2017.

Le Conseil a également reconnu le rôle important que les femmes et les jeunes peuvent jouer dans la promotion de la culture du Vivre ensemble en paix et a souligné à cet égard la nécessité pour les Etats membres d’élaborer des politiques visant à autonomiser les femmes et les jeunes, ainsi que d’assurer leur participation active aux processus de prise de décision et de paix.

Dans ce contexte, le Conseil s’est félicité de la création de l’Alliance mondiale des femmes médiatrices annoncée par les Nations unies lors de la 74e Session de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre 2019.

Le Conseil a encouragé aussi les États membres à promouvoir la réconciliation nationale et à redoubler d’efforts pour bâtir des sociétés cohésives.

Le Conseil a, d’autre part, exprimé de vives préoccupations quant à la tendance haussière de l’intolérance religieuse, de la radicalisation et de l’extrémisme, de l’idéologie de la haine, du discours haineux, des conflits ethniques et de toutes autres formes de discrimination. À cet égard, le Conseil a souligné l’importance de la solidarité, du respect de la diversité culturelle, du dialogue inter religieux et des sociétés inclusives ainsi que du rôle important que l’éducation peut jouer en contribuant à promouvoir la compréhension, la culture de la paix et de la tolérance. Il a souligné aussi la nécessité des politiques nationales d’éducation d’inclure dans leur curricula l’éducation à la paix et la tolérance de la diversité.

Le Conseil qui a mis en avant le rôle important des médias professionnels et éthiques, ainsi que des organisations de la société civile, dans la promotion de la culture de la paix, entre autres en éduquant et en encourageant les populations à Vivre ensemble en paix, a noté avec préoccupation la tendance croissante des fausses nouvelles et a encouragé la fraternité des médias à toujours faire preuve de professionnalisme et d’éthique, lit-on notamment dans ce communiqué.

Le Conseil a souligné l’impératif de s’attaquer à toutes les causes profondes fondamentales des conflits et des politiques de croissance et de développement inclusifs, y compris les déficits de gouvernance, tels que la pauvreté, les inégalités, l’exclusion, la marginalisation et la mauvaise gestion de la diversité ethnique, religieuse et culturelle.

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :