A LA UNECoronavirus

Le Danemark enquête avec l’EMA sur le vaccin d’AstraZeneca

L’Agence danoise des médicaments a affirmé, jeudi, avoir lancé en collaboration avec l’EMA et les autres autorités de réglementation pharmaceutique en Europe, une enquête sur le vaccin d’AstraZeneca après avoir signalé des caillots sanguins chez des personnes ayant reçu le vaccin.

“L’Agence européenne des médicaments, EMA, a lancé une enquête sur le vaccin AstraZeneca après avoir signalé que des personnes avaient développé des caillots sanguins relativement peu de temps après la vaccination”, indique l’Agence danoise dans un communiqué.

La même source fait état d’un décès au Danemark en lien avec des caillots sanguins, ajoutant qu’à l’heure actuelle, rien ne permet de conclure à une association entre le vaccin et les caillots sanguins et que l’affaire était en cours d’évaluation.

“Nous ne savons pas encore si les caillots sanguins et les décès rapportés au Danemark sont liés au vaccin, mais il convient d’enquêter de manière approfondie par mesure de précaution”, a déclaré Tanja Erichsen, chef de division à l’Agence danoise des médicaments.

L’Agence appelle les personnes ayant reçu le vaccin AstraZeneca au cours des 14 derniers jours et qui présentent des symptômes à long terme (plus de trois jours) à en parler à leur médecin.

Six autres pays européens ont maintenant suspendu l’utilisation d’un lot du vaccin AstraZeneca en attendant les résultats des enquêtes en cours.

“Je comprends que les gens s’inquiètent, mais il est important de se rappeler qu’aucun lien n’a encore été établi entre les vaccins d’AstraZeneca et les caillots sanguins signalés. C’est ce sur quoi nous allons enquêter”, a souligné Tanja Erichsen.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page