Le développement durable au service de la culture à Ouarzazate

« Tous pour le développement » est l’intitulé de la troisième édition du festival Igrar qui a été organisé, du 6 au 8 mai, à Ouarzazate, par l’association Igrar pour le développement de l’art en collaboration avec le Conseil municipal  et le Conseil régional de Ouarzazate.

Ainsi, le coup d’envoi a été donné à la kasbah Taourirt à Ouarzazate.  La  cérémonie d’ouverture a connu la participation de divers artistes comme le pianiste Ayoub Tastift, la chorale de l’association Ibtissama des enfants trisomiques et déficients mentaux, ou encore Mohamed Aoualou du groupe musical Aza Music.

Mais aussi, cette manifestation comprend  l’exposition «Portail du Maroc» qui met en évidence la richesse historique et culturelle de la région à travers des textes, images historiques et manuscrits. Ainsi qu’une collection de livres retraçant les étapes cruciales du développement du Royaume.

Egalement, de nombreux hommages ont été rendus à une pléiade de personnalités régionales ou nationales à savoir la première guide touristique de la région d’Ouarzazate, Fatima Akoujil, le champion du marathon des sables, Rachid El Mourabiti, Jamal Atif le manager de l’artiste Alpha Blondy et  l’anthropologue et chercheur de la culture populaire Lahcen Ait Lafqih et Raiss El Haj Benyahia.


Véritable festival multiculturel où l’art est partout, le festival d’Ouarzazate est à son image : simple, sincère, libre et diversifié ! Il  a pour but de consolider la culture de la reconnaissance, préserver les acquis, assurer la continuité du partage, créer des ponts de communication entre les générations en vue de profiter des expertises, et de développer de nouvelles compétences pour promouvoir le processus de développement dans la région.

Notons que la seconde édition a été placée sous le thème ‘’Pour un monde aux couleurs de l’arc-en-ciel’’, et  a connu un franc succès.