Le dialogue inter-coréen doit continuer «quelles que soient les circonstances»

dialogue

Le dialogue inter-coréen doit continuer «quelles que soient les circonstances», a insisté lundi le nouveau ministre sud-coréen de l’Unification, Lee In-young.

«Notre position est que les pourparlers inter-coréens (…) doivent continuer quelles que soient les circonstances», a-t-il affirmé dans des propos relayés par l’agence sud-coréenne de presse Yonhap.

Lee In-young a été désigné vendredi ministre de l’Unification, en remplacement de Kim Yeon-chul, démissionnaire mi-juin au lendemain de la destruction par la Corée du Nord du bureau de liaison entre les deux pays.

Cette désignation intervient dans le cadre d’un remaniement de l’équipe chargée de la sécurité nationale, afin de donner un nouvel élan aux efforts visant à améliorer les relations inter-coréennes et à revitaliser le processus de paix, selon la même source. La guerre de Corée (1950-1953) s’est terminée sur un armistice et non par un accord de paix, ce qui signifie que les deux voisins sont encore, techniquement, en état de guerre.