A LA UNEMonde

Le directeur de la CIA a rencontré le chef des talibans à Kaboul

Le directeur de la CIA, William Burns, a rencontré lundi à Kaboul le chef des talibans, Abdul Ghani Baradar, a rapporté mardi le Washington Post citant des responsables américains. Le grand tirage a indiqué que les discussions avec le cofondateur des talibans, aujourd’hui au pouvoir en Afghanistan, concernent probablement le délai du 31 août fixé pour que les États-Unis concluent l’évacuation des citoyens américains et des alliés afghans.

Avant de prendre la tête de l’Agence nationale du renseignement (CIA), M. Burns a une longue carrière dans le monde de la diplomatie, occupant notamment le poste d’ambassadeur des États-Unis en Russie entre 2005 et 2008 et en Jordanie de 1998 à 2001. Sollicitées par les médias, la CIA et la Maison Blanche ont refusé de confirmer la réunion.

→ Lire aussi : Le stock de matériel médical en Afghanistan suffisant pour une semaine seulement

La réunion à Kaboul intervient alors que l’administration Biden s’active pour compléter l’évacuation de milliers d’Américains et d’afghans de l’aéroport international de Kaboul avant la date limite imminente.

Le président américain fait face à des pressions aussi bien au niveau interne qu’auprès de ses alliés de la coalition, pour prolonger la date limite au-delà du 31 août, jugée « insuffisante ». Les talibans ont, pour leur part, qualifié de « ligne rouge » toute extension de ce délai.

L’attaché de presse adjoint de la Maison Blanche, Chris Meager, a déclaré mardi matin que 21 600 personnes avaient été évacuées au cours des dernières 24 heures, portant à 58 700 le total des personnes évacuées depuis le 14 août . Les talibans ont pris le contrôle de grandes villes et d’un certain nombre de provinces à travers l’Afghanistan en un peu plus d’une semaine, avant de prendre le contrôle de Kaboul, y compris le palais présidentiel, au début du mois.

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page