AccueilA LA UNELe festival du film arabe de Casablanca rêve en grand
casablanca arab film festival

Le festival du film arabe de Casablanca rêve en grand

Le Festival du film arabe de Casablanca revient pour la deuxième année consécutive, du 18 au 25 octobre. Cette édition consacrera plusieurs stars du Maroc et du monde arabe, notamment, l’actrice Zhour Slimani, le réalisateur soudanais Saeed Hamed et l’acteur syrien Duraid Laham.

Le Festival du film arabe de Casablanca est de retour. Cette manifestation cinématographique, organisée par l’association « Imtidad » pour la culture et le développement, aura lieu du 18 au 25 octobre.

 « Ce festival est une valeur ajoutée pour le paysage culturel marocain », souligne, lors d’un point de presse tenu hier dans la métropole économique, le président du jury de la catégorie long métrage, le réalisateur marocain Abderrahmane Tazi qui n’a pas caché son enthousiasme pour le visionnage des films en compétition.

Interrogé sur l’audience des films marocains, Abderrahmane Tazi, vétéran du cinéma marocain, regrette que « le public du septième art marocain est passé de 45 millions durant les années 80 à un million et demi actuellement», et invite les professionnels du secteur à le revitaliser.

De son côté, Fatima Nouali, animatrice télé et fondatrice du festival, a déclaré que « nous avons reçu environs 198 demandes d’inscription de films longs et courts métrages de 19 pays, réalisés en 2018 et 2019. 11 films ont été choisis pour faire partie de la sélection officielle».

L’initiatrice du festival pointe « l’insuffisance », voire « l’absence des subventions étatiques » destinées à ce genre d’événements qui « participent au rayonnement culturel de la ville » et affirme son ambition de « rentrer en compétition avec les grands festivals tels que Carthage, le Caire, El Gouna et Malmö ».

Par ailleurs, plusieurs thématiques de débat seront abordées pour cette seconde édition, à savoir, « la comédie politique dans le film arabe » et « la création partagée ».

Ce rendez-vous fait la part belle à la jeunesse et organise des ateliers de scénario et des masters class au profit des étudiants, qui seront animés par des professionnels du cinéma, notamment, le réalisateur Ahmed Boulane et l’algérien Ahmed Rachdi (le premier arabe à remporter l’Oscar du Meilleur film étranger pour la production en Algérie du film « Z »).

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire


%d blogueurs aiment cette page :