AccueilA LA UNELe fils de Netanyahu appelle à libérer Ceuta et Melilla
Netanyahu Yaïr

Le fils de Netanyahu appelle à libérer Ceuta et Melilla

Par Saad Bouzrou

Le weekend dernier, le fils du Premier ministre israélien, Yaïr Netanyahu, a appelé dans un tweet les Musulmans et les Arabes à libérer les villes de Ceuta et Melilla de l’occupation espagnole. Le jeune homme de 27 ans avait tweeté : « Chers Arabes et Musulmans. Vous voulez libérer les terres arabes et islamiques occupées ? Commencez par-là ! ». Une déclaration qui a immédiatement provoqué le courroux de l’extrême droite espagnole.

Yaïr Netanyahu, le fils du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, s’est embourbé dans un marécage difficile sur Twitter avec le président du parti de l’extrême droite espagnole «Vox», Santiago Abascal, à la suite d’un tweet dans lequel il suggère : «Arabes et musulmans, si vous voulez libérer les territoires arabo-islamiques occupés, commencez par Ceuta, Melilla et d’autres petites enclaves espagnoles en Afrique du Nord » .Santiago Abascal, chef du parti d’extrême droite Vox en Espagne, a réagi à cet appel en déclarant que le fils de Netanyahu ignore l’histoire de l’Espagne : «Avant d’appeler à une invasion islamiste de notre patrie, vous devriez au moins en savoir un peu plus sur notre histoire», a tweeté Santiago Abascal.

Le fils du dirigeant israélien a répondu à Abascal en évoquant la Judée et la Samarie que les espagnols appellent à libérer de l’occupation israélienne : «Cher peuple espagnol. Je vois que vous vous êtes tous énervés. Ceuta et Melilla sont des territoires minuscules que vous possédez de l’autre côté de la mer, sur un autre continent. Maintenant, imaginez ce que nous ressentons lorsque votre gouvernement demande à Israël de renoncer à la Judée et à la Samarie (Cisjordanie), qui est le centre juif et son lieu de naissance depuis plus de 3000 ans» a-t-il écrit.

«Faisons un deal nous ne financerons pas les ONG de votre pays qui vous demandent de céder Ceuta et Melilla, et vous allez ‘arrêter’ de financer les ONG dans notre pays qui nous demandent de céder la Judée et la Samarie », a ajouté Yaïr Netanyahu.

Ayant la langue bien pendue quand il s’agit d’un sujet de controverse, Le fils du premier ministre israélien avait annoncé en décembre 2018 sur Twitter que Facebook avait bloqué son compte pour 24 heures à cause de posts anti-musulmans qu’il a publiés après des attentats anti-israéliens. L’homme est un coutumier des altercations sur les réseaux sociaux.

https://twitter.com/YairNetanyahu/status/1132380560377167875

Share With:
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :