Le Fonds de formation inter-entreprises minières contribue au développement des capacités des cadres et techniciens du domaine

Rabbah

Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, a mis en avant le rôle du Fonds de formation professionnelle inter-entreprises minières (FFPIEM) et sa contribution en faveur du développement des capacités des cadres et des techniciens œuvrant dans le domaine.

S’exprimant lors d’une réunion dédiée à l’approbation par le Conseil de gestion du FFPIEM d’une proposition concernant la restructuration du Fonds en vue de développer ses compétences, M. Rabbah a souligné le rôle que joue le Fonds de formation en terme de financements des bourses octroyées aux étudiants des écoles relevant du département de l’Énergie et des mines et aux enfants des opérateurs miniers, indique dimanche un communiqué du ministère.

Pour une bonne gouvernance du Fonds et une gestion optimale de ses ressources, une étude a été lancée pour diagnostiquer les problèmes qui entachent le fonctionnement de cet organisme et présenter les solutions à même d’améliorer sa performance en adéquation avec les pratiques en vigueur, a fait savoir le ministre.

Il a dans ce sens relevé que cette enquête, effectuée par un bureau d’études, fait part d’une série de recommandations et de propositions visant à améliorer le fonctionnement du Fonds, dont sa restructuration et son repositionnement.

Lors de cette réunion, les différents acteurs présents ont approuvé la proposition de restructuration du Fonds en vue de développer ses compétences pour aller de pair avec la dynamique que connaît le secteur minier, en particulier le projet de stratégie minière nationale dont l’élaboration a été parachevée.


Ladite proposition prévoit d’élargir le cercle de la participation des entreprises, en particulier les PME, afin d’offrir l’occasion à un plus grand nombre d’entre elles de bénéficier de la formation et des bonnes pratiques dans le domaine, outre l’élargissement des tâches du Fonds pour inclure le volet recherche et développement dans le secteur minier.

Il a également été procédé lors de cette réunion à l’approbation du projet de budget du Fonds au titre de l’année 2020 et du procès-verbal de la réunion du conseil de gestion tenue le 24 juillet 2020, entre autres.

( Avec MAP )