Le forum régional africain pour le développement durable peut enfin démarrer

ODD

Tous les organismes se rendent à Victoria Falls alors que la sixième session du Forum régional pour le développement durable (ARFSD) démarre ce lundi avec pour objectif d’examiner les progrès, partager les expériences et établir un consensus sur les moyens à mettre en place par l’Afrique pour accélérer la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Le Forum, qui attire plus de 3000 délégués, dont plus de 30 ministres de tout le continent, se concentrera sur les 17 ODD qui reconnaissent que l’élimination de la pauvreté et des autres privations doit aller de pair avec des stratégies qui améliorent la santé et l’éducation, réduisent les inégalités et stimulent une croissance économique inclusive tout en s’attaquant au changement climatique en même temps.

S’exprimant à la veille du Forum, la Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe, déclare que le forum est l’un des événements les plus grands et les plus importants de la CEA supposés aider le continent à trouver des solutions à certains des défis de l’Afrique.

« Nous voudrions nous assurer qu’aucun Africain ne soit laissé pour compte et nous développer pour garantir la prospérité de tous, créer des emplois pour les jeunes et les femmes », dit-elle.

Mme Songwe affirme que le Forum verra l’ONU et les États membres africains lancer la Décennie d’action qui appelle à accélérer les solutions durables à tous les plus grands défis du monde, allant de la pauvreté et du genre au changement climatique, aux inégalités et à la réduction du déficit financier.

Le Ministre zimbabwéen de la fonction publique, du travail et des affaires sociales, Larry Mavhima, s’exprimant après avoir rencontré la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies, Amina Mohammed, informe que le pays travaillera avec le système des Nations Unies pour assurer la bonne mise en œuvre des ODD.

« Nous devons faire avancer les programmes d’industrialisation et de travail décent. Nous devons nous assurer que nous sommes prêts pour les ravages du changement climatique. Dans tous ces domaines, nous avons besoin de partenaires internationaux et bilatéraux pour nous aider à atteindre les ODD ».

Mavhima, qui a également rencontré Mme Songwe et a abordé les préparatifs du Forum 2020, déclare qu’il est heureux que l’ONU se soit engagée à aider le pays à atteindre les cibles des ODD.

Le Forum de cette année a pour objectif d’être un forum orienté vers l’action pour les parties prenantes afin d’explorer, mieux comprendre, partager et convenir d’ensembles de mesures concrètes et réalisables qui permettront aux pays africains d’atteindre les objectifs fixés dans le délai imparti.

Le Forum se déroulera du 24 au 27 février sous le thème, « 2020-2030 : Une décennie pour réaliser une Afrique transformée et prospère grâce à l’Agenda 2030 et l’Agenda 2063 ».

Le Forum régional est une plateforme intergouvernementale convoquée par la CEA en collaboration avec la Commission de l’Union africaine, la Banque africaine de développement et le système des Nations Unies.