A LA UNEEconomie

Le G20 approuve une réforme de la taxation des multinationales

La réforme de la taxation des multinationales visant à mettre fin aux paradis fiscaux a été approuvé, samedi, par les grands argentiers du G20.

Les ministres des Finances du G20 ont approuvé une réforme jugée « révolutionnaire » de la taxation des multinationales, approuvée d’ores et déjà par 132 pays.

L’accord a suscité un concert de réactions enthousiastes, de la secrétaire américaine au Trésor Janet Yellen qui a appelé le monde « à agir rapidement pour finaliser » la réforme, au commissaire européen à l’Économie Paolo Gentiloni qui a évoqué une « victoire pour l’équité fiscale ».

→ Lire aussi : Multinationales: Paris va “se battre” pour une taxe supérieure à 15%

Il « n’y a plus de retour en arrière possible », a dit le ministre français de l’Économie Bruno Le Maire, saluant une « révolution fiscale ».

Pour sa part, la directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a salué ce « soutien » du G20 aux efforts de l’institution visant à « aider les pays confrontés au poids insupportable de la dette ».

Le G20 a également approuvé l’initiative du Fonds monétaire international (FMI) d’augmenter l’aide aux pays les plus vulnérables, sous la forme d’une nouvelle émission de droits de tirage spéciaux (DTS) d’un montant de 650 milliards de dollars, et demandé « sa mise en œuvre rapide d’ici fin août ».

( Avec MAP )

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page